Digitalisation de l’immobilier : la Proptech

Partager l’article sur les réseaux sociaux :

La transformation digitale du secteur de l’immobilier ne fait pas seulement émerger des acteurs innovants, mais aussi de nouveaux concepts ! La Proptech en est la preuve. Le mot Proptech combine “Property” et “Technology”; et comme son nom l’indique, cela regroupe les évolutions novatrices dans le secteur de l’immobilier.

Qu’est ce que la Proptech ?

La Proptech est un mouvement qui regroupe les entreprises du secteur immobilier qui intègrent la technologie afin de réinventer leurs services. Ces derniers peuvent être notamment liés à la recherche immobilière, aux transactions, à la gestion, la location et l’investissement mais aussi à la réalité virtuelle, aux visites en 3D et à la gestion des données en temps réel.

Afin d’offrir cela à leurs clients, les agences immobilières 2.0 mettent en oeuvre des pratiques innovantes telles que la signature électronique, le bail digital, la DMP, l’intelligence artificielle, et le big data.

A ses débuts, il y a 10 ans, la Proptech ne comptait que 176 startups. Aujourd’hui, le mouvement en regroupe 1600. En 2016, les investissements dans la technologie immobilière s’élevaient à 4,2 milliards de dollars américain, avant d’atteindre 12,6 milliards l’année suivante.

Comment réagit le secteur de l’immobilier ?

Aujourd’hui, l’habitat est connecté et intelligent. La transformation du secteur de l’immobilier et la création de ce mouvement de Proptech permet aux agences immobilières de suivre le rythme et les habitudes de leurs clients, qu’ils soient vendeurs ou investisseurs.

James Dearsly, gourou de la Proptech s’exprime sur ce concept et explique que les acteurs de l’immobilier voient la transformation du secteur et comprennent alors l’importance de la technologie. Ils s’aperçoivent que cette dernière est un atout pour eux, et non pas un frein.

Quels sont les principaux acteurs de la PropTech ?

De nombreuses startups révolutionnent le secteur de l’immobilier. Certains services se croisent comme la dématérialisation des démarches par exemple, mais souvent, on retrouve des éléments de différenciation.

MyNotary est classé dans plusieurs listes de startup de la Proptech à suivre. Le concept de cette startup est simple : MyNotary permet de réunir sur une même plateforme, les différents intervenants dans le cadre d’une transaction immobilière. HappyRenting est une autre startup qui elle permet aux locataires de laisser leur avis sur le bien qu’ils ont occupé ; ces derniers peuvent évaluer le quartier, l’état de l’immeuble, ou encore celui de l’appartement.

La Realestech : les acteurs français

En France, un mouvement similaire, qui regroupe 400 startups qui ont su lier immobilier et technologie, a été créé : la Realestech. 47% des acteurs de ce mouvement innovant se font une place dans la gestion immobilière technologique, et 9% axent plutôt leur activité autour du financement.

Le concept de My expat est basé sur la transformation digitale du secteur et les différentes innovations qu’elle apporte. En effet, afin d’offrir ce service d’achat et d’investissement immobilier aux expatriés, nous utilisons la technologie dans la dématérialisation et la plateformisation des démarches. Ces innovations permettent à My expat et à ses clients de gérer la totalité de la transaction immobilière à distance.