Zoom sur l’expatriation à Singapour

Partager l’article sur les réseaux sociaux :

Avec près de 15 000 Français recensés à Singapour, la communauté d’expatriés est très importante dans la ville-État, et ne cesse d’augmenter au fil des ans. Et pour cause, Singapour offre de nombreux atouts tels que sa qualité de vie, sa modernité et son dynamisme économique.

L’expatriation à Singapour : pourquoi ?

Singapour est une ville-État d’Asie, de 5 millions d’habitants, très réputée pour son activité économique et sa modernité. Singapour est aussi l’une des villes les plus sûres du monde :  il n’y a pas de corruption, de délits, et des caméras sont présentes partout. La barrière de la langue ne sera pas un problème si vous maîtrisez l’anglais, car la grande majorité des Singapouriens le parlent couramment.

Le climat est assez chaud et comporte une grande part d’humidité (en moyenne 90%), mais le soleil est présent toute l’année. Les salaires y sont très élevés (entre 10 ou 30% de plus qu’en France), et aucune charge patronale ou salariale n’est appliquée (il n’y a donc pas de différenciation entre salaires bruts ou salaires nets). Par ailleurs, les impôts sont plus faibles qu’en France (l’impôt sur le revenu varie de 0 et 20% selon votre salaire annuel). Les salariés bénéficient de 14 jours de congé par an et travaillent 40 à 44 heures par semaine. Quant au taux de chômage, il est quasiment inexistant (2,1%).

Cet article pourrait vous intéresser : La transaction immobilière vue de… Singapour

La qualité de vie y est également très bonne : Singapour est bien plus verte que beaucoup de grandes mégapoles d’Asie, et la pollution y est aussi très faible. De plus, le système de transports est très efficace et peu cher.

Pour les expatriés français, Singapour offre beaucoup d’opportunités, car elle regroupe plus de 700 entreprises françaises. Les secteurs à fort potentiel sont les biotechnologies, les TIC, la restauration et l’hôtellerie.

A quel type de profil à Singapour correspond le plus ?

Singapour est une ville très adaptée pour les Français ayant trouvé un emploi stable et possédant des revenus importants, permettant de s’adapter au coût de la vie sur place. De plus, la qualité de l’enseignement (la ville compte beaucoup d’écoles internationales et un lycée français), la sécurité et la qualité de vie (espaces verts, peu de pollution…), font de Singapour une ville très adaptée aux familles avec enfants.

Comment aller à Singapour ?

Les titulaires d’un passeport français n’ont pas besoin de visa pour un séjour de moins de 3 mois à Singapour.

Si vous souhaitez aller travailler à Singapour, voici les principaux titres de travail qui existent :

  • P Pass : P1 pour un salaire mensuel de plus de 8 000 dollars SGD
  • P2 : pour les salaires entre 4 500 et 8 000 SGD. Ils sont délivrés pour un ou deux ans, puis renouvelables pour un à trois ans.
  • Q Pass : pour les personnes ayant un diplôme technique ou un salaire compris entre 3 000 et 4 500 SGD.
  • Le S Pass : pour les salaires d’au moins 2 200 SGD par mois.

Si vous demandez l’un de ces pass, vous devez pouvoir être sponsorisé par un employeur à Singapour. Enfin, le Work Permit s’adresse aux travailleurs semi ou non qualifiés (pas de minimum de salaire).

Les limites de l’expatriation à Singapour

Malgré tous ces avantages, il ne faut pas oublier que Singapour est une ville extrêmement chère. Le coût de la vie est très élevé, notamment pour les logements, bien plus chers qu’à Paris. En 2019, il faut compter en moyenne 14 537€ par mètre carré pour un logement en ville à Singapour.