Investir dans l’immobilier en 2021 : quelles perspectives ?

Partager l’article

Malgré la crise sanitaire, l’immobilier a su résister en 2020. Si le secteur n’a pas échappé à l’impact de la pandémie, il reste une valeur refuge très rassurante. Quelles sont les perspectives pour investir dans l’immobilier en 2021 ?

2020 : une année difficile

Conséquence de la crise sanitaire

Le secteur immobilier, plein de belles promesses en début d’année 2020, n’a pas échappé aux conséquences de la crise sanitaire et des deux confinements. Avec la fermeture des agences immobilières, l’augmentation des taux d’emprunt en mars, et l’incertitude économique, la plupart des ménages ont été forcés de remettre à plus tard leur projet d’investissement immobilier.

Le nombre de transactions immobilières a ainsi considérablement baissé pendant cette période exceptionnelle. Selon le baromètre SeLoger de novembre 2020, la diminution du volume de transactions s’élèverait à 11,1 % en rythme trimestriel glissant.

L’évolution des prix de l’immobilier avait, elle aussi, considérablement ralenti au fil de l’année dans certaines grandes villes. Mais fin novembre 2020, la tendance semble s’être inversée. Selon SeLoger, les prix dans l’immobilier ancien auraient progressé de 6,3 % sur un an et de 2,5 % sur trois mois.

Quant aux taux de crédit immobilier, ils semblent s’être stabilisés après leur augmentation considérable de début d’année 2020. Fin novembre 2020, ils s’élevaient à 1,05 % sur 15 ans et 1,25 % sur 20 ans (Source : Empruntis)

D’autre part, depuis fin novembre, les agences immobilières sont de nouveau autorisées à faire des visites. On peut donc logiquement s’attendre à un nouvel élan dans le nombre de ventes réalisées.

Cet article pourrait vous intéresser : Coronavirus et immobilier, quel impact ?

Quelles perspectives pour investir dans l’immobilier en 2021 ?

Vers une stabilisation

Les tendances de fin 2020 (hausse des prix, taux bas et stables…), semblent marquer le début d’un nouveau cycle immobilier. Pour 2021, il y a donc toutes les raisons de croire que les prix et les taux vont continuer à se stabiliser.

Finalement, en dépit d’une année 2020 difficile due au contexte sanitaire et économique, l’investissement immobilier locatif dans l’ancien reste le placement le plus intéressant pour les résidents comme pour les expatriés en 2021. Selon le baromètre de Meilleursagents.com du 1er décembre 2020, 71 % des vendeurs et acheteurs affirment rester positifs et sereins face à l’avenir de l’immobilier, malgré le contexte actuel, et 69 % des Français continuent de penser que l’immobilier reste l’investissement le plus sûr face à la crise.

Cet article pourrait vous intéresser : Pourquoi investir dans l’immobilier parisien en 2021 ?

Vous souhaitez mener à bien un projet d’investissement locatif en France ? My expat vous accompagne, entièrement à distance, dans chaque étape de votre projet immobilier (recherches de biens, visites virtuelles, négociation, demande de financement, signature des actes notariés…). Votre investissement dans l’Hexagone est fiable et sécurisé, et piloté depuis votre pays d’expatriation. À aucun moment, vous n’avez besoin de rentrer en France.