Rencontre avec Linh Tran – chargée de projet My expat

Partager l’article sur les réseaux sociaux :

Pour vous permettre de mieux connaître l’équipe de My expat, nous débutons une série d’interview des différents corps de métier présent chez nous. Aujourd’hui, Linh nous explique son rôle de chargé de projet d’investissement.

Linh, peux-tu nous expliquer le rôle d’un chargé de projet chez My expat ?

Chez My expat, les chargés de projet s’occupent d’organiser, coordonner et conseiller nos clients durant les différentes étapes de leur projet. Nous organisons le projet dans sa globalité (recherche du bien, procédures notariales, suivi du financement, finalisation du projet) et nous coordonnons les actions entre les différents intervenants du projet :

  • Les vendeurs et les agences
  • Nos clients
  • Les notaires et les banques

Mon homologue à Paris (Ali) s’occupe des recherches et des visites de bien. Personnellement, je reprends chaque dossier une fois que l’offre de notre client est acceptée.  

Une fois que la promesse de vente est signée, j’endosse le rôle de conseiller. Je réponds à toutes les questions de nos clients afférentes aux démarches, aux documents à fournir en leur faisant profiter de mon expérience. Avec une soixantaine de projets menés à bien, je commence à devenir experte dans la transaction immobilière (rires).
Une fois que les clients sont propriétaires, je fais la transition avec nos partenaires spécialistes de la gestion locative et des travaux d’aménagement.

Quelles sont les qualités nécessaires à ce métier ?

Selon moi, la première qualité essentielle à mon métier est la disponibilité.
Nos clients sont expatriés, et ils font appel à nous pour que nous soyons leurs yeux et leurs oreilles durant toute la transaction. De plus, ils ne vivent pas sur le même fuseau horaire que nous. Je dois donc être très disponible pour répondre à leurs interrogations et les rassurer à plusieurs milliers de kilomètres de distance.

Ensuite, il faut être patient. Certaines démarches administratives peuvent prendre beaucoup de temps. Mon rôle est de faire l’intermédiaire entre tous les intervenants.

Enfin, il faut être un peu débrouillard. Chaque jour, j’apprends quelque chose. Il faut pouvoir parer aux situations délicates lorsqu’elles se présentent.

Une anecdote sur un projet ?

Lors d’un projet récent. Il y a eu un problème lors du financement, avec des délais très long et un retard conséquent dans l’édition des offres de prêt par la banque.
J’étais sous pression car je devais jongler entre tous les intervenants pour régler la situation et ma cliente commençait à paniquer.  
C’est là que j’ai réalisé l’importance de notre rôle de chargé de projet. Nous représentons nos clients ici en France. Notre présence permet de les rassurer et de régler des situations qui peuvent vite devenir ingérables lorsqu’on habite à l’autre bout du monde. Pour la petite histoire, nous avons signé l’acte de vente il y a 10 jours, et ma cliente est maintenant propriétaire de son appartement à Paris.

Comment c’est, de travailler chez My expat ?

Après 2 ans je me sens toujours à l’aise et passionnée par les missions chez My expat. Notamment pour les raisons suivantes:
  • La direction fait confiance et prend soin  des salariés,
  • L’ambiance de l’équipe : sympathique et professionnel. L’entraide, le partage des connaissances/des idées pour avancer, la disponibilité des autres membres quand quelqu’un en a besoin,
  • Le caractère innovant des projets (ndlr: en plus de la plateforme actuelle, My expat est en train de développer un nouveau produit pour les investisseurs), cela requiert beaucoup d’adaptation et cela nous fait apprendre beaucoup,
  • Le fait d’étoffer au quotidien mon expertise dans tous les aspects de l’immobilier : juridique, financier, immobilier et communication.

Que penses-tu de la dématérialisation qu’offre My expat ?

Lorsque je suis arrivée chez My expat, la plateforme Escale (ndlr : Escale est notre plateforme de suivi et de gestion de la transaction immobilière à destination de nos clients) n’existait pas encore. J’ai pu prendre part à sa création : nous l’avons imaginée et construite grâce à notre expérience de la transaction immobilière et les différents projets que nous avions réalisés.

La plateforme apporte une véritable aide au client : c’est un outil de communication privilégié entre eux et nous. Une messagerie interne nous permet de rester en contact malgré les décalages horaires et d’éviter les chaines de mail fastidieuses.

Pour les recherches, cela nous permet également de donner toutes les informations techniques et financières de chaque bien proposé à nos clients.

Ils peuvent charger les documents nécessaires à la transaction sur la plateforme et gardent un historique de leurs actions et pièces déposées.

L’application mobile permet de réaliser toutes ces actions depuis n’importe où dans le monde. Un de nos client a même fait une offre sur un bien depuis son lieu de vacances, sur la plage ! 

Une phrase d’une de nos cliente m’avait marquée car elle résumait très bien l’idée que je me fais du service My expat. Elle m’a dit : “Grâce à My expat, je suis devenue propriétaire sans le savoir”.

Comme la grande majorité de nos clients, elle a acheté son appartement sans jamais visiter son bien. Nous avons signé les actes juridiques pour elle et récupéré les clés que nous avons transmises à sa famille restée en France.

 

Propos recueilli par Louis Piot