Optimisez la durée de votre projet immobilier grâce à ces bonnes pratiques

Partager l’article

Réaliser un investissement immobilier est un projet de longue haleine, qui demande un certain temps. Entre la phase de recherche, la demande de financement, la sélection et l’acquisition du bien, les démarches peuvent s’étaler sur de nombreux mois. Découvrez comment optimiser la durée de son projet immobilier et ainsi accélérer le processus d’acquisition de son bien.

Lancez votre projet au bon moment

Tout d’abord, il est important de choisir la bonne période pour investir. Certaines saisons sont en effet plus propices que d’autres à l’investissement.

L’été n’est par exemple pas la période idéale pour investir, même si ça reste totalement possible. En effet, en août, le marché est assez ralenti. Au printemps, le marché présente un plus grand nombre de biens, les prix sont généralement plus élevés. En cette période, vous aurez largement plus de choix, mais la concurrence sera aussi plus rude. En automne, l’activité immobilière est plus lente et redémarre timidement, ce qui a pour avantage de faciliter la négociation des tarifs, car la concurrence est bien moins importante. Enfin, en hiver, de décembre à février, l’offre dépasse souvent la demande, et est également très propice à la négociation.

De plus, veillez à ne pas avoir d’autres projets à mener en parallèle, sachant qu’un projet immobilier prendra la plus grande partie de votre temps. Par ailleurs, évitez d’initier votre projet immobilier si vous avez planifié de vous marier, car le statut matrimonial risque d’impacter le financement et de ralentir votre projet d’investissement immobilier.

Vous voulez investir dans l’immobilier locatif ? Apprenez en plus sur l’effet de levier.

Préparez votre dossier de financement au préalable

Dès que vous avez choisi le bien qui vous convient et signé le compromis ou la promesse de vente, vous disposerez d’un délai de 45 jours pour obtenir un accord de prêt de la part de votre banque. Pour respecter cette échéance, il est vivement conseillé d’anticiper la préparation de son dossier de financement. Pensez donc à calculer au plus tôt votre taux d’endettement, à réunir les documents nécessaires (justificatif d’identité, justificatifs de situation familiale, de domicile, vos trois derniers bulletins de salaire, avis d’imposition, relevés de compte, promesse de vente etc. ), et soyez prévenant dans vos autres dépenses. Si possible, discutez de votre projet avec votre banquier avant d’avoir trouvé le bien qui vous convient, pour commencer à envisager vos différentes options de financement.

Soyez réactif et prenez vos décisions rapidement

Avec un marché qui évolue à toute vitesse et une concurrence souvent rude, notamment dans les villes à fort potentiel, telles que Paris, Bordeaux, Lyon et Marseille, la réactivité est devenue le maître-mot pour tout investisseur.

Si vous effectuez vous-même les recherches et les visites des biens, n’attendez pas pour contacter l’acheteur dès que vous repérez une nouvelle offre intéressante. Après avoir identifié le bien qui vous convient, dont l’état, la localisation et le prix sont en accord avec vos critères, ne tardez pas à faire une offre. Vous aurez le temps de valider votre choix par la suite en vérifiant que tous les détails sont à votre convenance. Une fois convaincu, vous êtes prêt à signer un compromis de vente avec le vendeur.

Enfin, si vous n’avez pas le temps, l’envie, ou encore si vous habitez trop loin de votre zone de recherche pour prendre en charge votre projet immobilier, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes. Avec My expat, l’intégralité de votre projet se fait en ligne, vous offrant une économie de temps, grâce à des offres en exclusivité, et une équipe ayant une fine connaissance du marché de l’immobilier local.