Investissement immobilier : la checklist qui vous simplifie la vie

Partager l’article

Vous souhaitez investir dans l’immobilier en France mais ne savez pas par où commencer ? Nous partageons avec vous notre checklist pour l’investissement immobilier . Pour démarrer votre projet avec les idées claires, voici quelques uns des points importants  que tous les futurs investisseurs doivent connaitre!

Investissement immobilier checklist : Appartement neuf ou ancien ?

Si les investisseurs « classiques » ont parfois du mal à choisir entre l’achat d’un appartement ancien et l’achat d’un appartement sur plan, la question est beaucoup plus simple à trancher pour un expatrié.

En effet, en tant que non-résident, il vous est impossible de bénéficier des dispositifs Duflot, Pinel ou encore Scellier. Ainsi, les programmes neufs qui peuvent à première vue paraître fiscalement intéressants ne sont en réalité pas du tout adaptés aux expatriés.

En détail: vous êtes expatrié, vous percevez donc vos revenus dans votre pays d’expatriation et non en France. Ainsi payer moins d’impôt sur vos revenus français n’ a pas de sens puisque vous n’avez pas de revenus en France.

En plus, en investissant dans le neuf vous paierez un prix d’acquisition plus élevé, ce qui portera atteinte à la rentabilité de votre projet. Mentionnons aussi que pour bénéficier du dispositif Pinel il faudra vous engager à louer à un prix inférieur aux prix du marché.

Enfin, les résidences ou constructions neuves bénéficient rarement d’emplacements aussi stratégiques que les biens anciens.

New call-to-action

Mieux vaut donc vous tourner vers l’ancien et bénéficier des deux seuls dispositifs qui permettent aux non-résidents de payer moins d’impôts : le statut de loueur en meublé non professionnel et le déficit foncier.

Cet article pourrait vous intéresser : 3 raisons de privilégier l’immobilier ancien au neuf

Investissement immobilier checklist : Paris ou Province ?

Pour s’assurer de la réussite de son investissement locatif, il est important d’investir dans une ville où la demande locative est forte. C’est en effet là que vous pourrez obtenir des loyers élevés sans risquer de trop longues périodes de vacances locatives. Paris est donc de ce point de vue un excellent choix. De plus, avec la pression démographique qui règne dans la capitale, il n’y a quasiment aucun risque que l’appartement dans lequel vous avez investi perde un jour de la valeur.

Sachez également que ce sont les appartements de petite taille qui offrent la plus forte rentabilité. Il faut donc miser sur les villes étudiantes et les centres d’affaires importants où les appartements de type F1 et F2 sont très recherchés. En plus de Paris, les grandes villes de province comme Bordeaux, Lyon ou Marseille en plein développement, constituent donc aussi de très bonnes options. Si vous souhaitez miser sur la rentabilité comme priorité pour votre investissement, une autre option intéressante est d’investir dans un bien à aménager en colocation. Ce type de bien est particulièrement rentable, jusqu’à 6 % – 7 % même dans les grandes métropoles telles que Paris ou Lyon. C’est aussi dans ces deux villes qu’il y a la plus forte demande de chambres en colocation.

Vous pourriez aussi lire : Dans quelle ville investir en 2021 ?

Investissement immobilier checklist : Investir à crédit ou comptant ?

Si vous avez la possibilité d’emprunter pour financer votre projet d’investissement locatif, ne vous en privez surtout pas ! Avec les taux d’emprunt très bas pratiqués par les banques françaises en ce moment vous avez l’occasion de vous constituer un patrimoine sans effort.

Grâce à l’effet de levier et au remboursement de vos mensualités par les loyers versés par le locataire, vous devenez propriétaire d’un appartement sans débourser le moindre centime.

Investir seul ou accompagné par une société spécialisée dans l’investissement locatif ?

Investir dans l’immobilier est un projet très stimulant et prenant. Il vous faudra faire des recherches longues et détaillées. Notamment il faudra vous renseigner sur les quartiers ou arrondissements propices à la location (en fonction de votre budget), les prix pratiqués à la location, les infrastructures (de transport surtout), les dernières ventes, etc. Ensuite vous devrez réaliser de nombreuses visites. Celles-ci sont nécessaires pour que vous puissiez acquérir une certaine connaissance du marché et affiner votre recherche.

Une fois le bien trouvé, vous devrez négocier avec le vendeur puis enfin accomplir toutes les démarches administratives et notariales. Vous l’aurez compris, ce projet vous prendra du temps et une certaine expertise que vous développerez avec votre propre expérience du marché immobilier.

Aujourd’hui en moyenne, en France acheter un bien prend entre 3 et 6 mois. Rien que le financement à lui seul prend généralement 3 mois pour se concrétiser (entre la demande auprès de sa banque et l’appel de fonds).

Alors si vous n’avez pas beaucoup de temps devant vous, pour la recherche et les nombreuses visites et démarches et puis si en plus vous êtes expatrié, nous vous conseillons vivement de vous faire accompagner.

Des sociétés telles que My expat se spécialisent dans l’investissement locatif des expatriés. Nos chargés de transaction ont une grande expérience des problématiques de l’investissement à distance et de la fiscalité immobilière en plus de leur connaissance du marché.