Acheter un appartement dans le 12e arrondissement : à quoi s’attendre ?

Partager l’article sur les réseaux sociaux :

Quartier résidentiel qui séduit notamment les familles en quête d’espaces verts et d’écoles proches, le 12e arrondissement de Paris devrait voir son parc immobilier s’enrichir de plusieurs milliers de logements d’ici une dizaine d’années.

Le quartier et les environs

Situé au sud-est de Paris, le 12e arrondissement de Paris est le deuxième plus vaste de la capitale si l’on y intègre le bois de Vincennes., après le 16e qui lui aussi a son espace vert, avec le célèbre bois de Boulogne.  La présence de verdure est assurément l’un des attraits de l’arrondissement qui compte un peu plus de 143.000 habitants. Mais ce n’est pas le seul, il est également très prisé des familles car il est tout particulièrement bien doté en écoles. Le 12e est très résidentiel, il n’y a guère que du côté Ouest, où se trouve notamment la Gare de Lyon, que la vie nocturne y est plus soutenue.

La présence de verdure  est assurément l’un des attraits de l’arrondissement qui compte un peu plus de 143.000 habitants
Il compte 4 quartiers administratifs : Bel-Air, Picpus, Bercy et Quinze-Vingts. Parmi les sites et espaces les plus connus, on peut citer la place de Bastille (à la limite avec le 4e et le 11e), le faubourg Sainte-Antoine qui est une rue très commerçante ou bien encore la place d’Aligre qui accueille un marché prisé, le quartier (informel) dit d’Aligre, situé à quelques encablures de la Bastille et proche du cœur de Paris, fait d’ailleurs partie des zones résidentielles les plus recherchées.

Panorama immobilier du 12e arrondissement

Les maisons y sont plutôt rares puisqu’elles pèsent moins de 3% d’un parc immobilier qui se compose de 50% de 1 et 2 pièces, de 25% de 3 pièces et de 20% de 4 pièces et plus. Le prix du m2 se situe autour de 9.100 euros. A noter que la fourchette des prix est particulièrement large puisqu’elle va de 6.000 euros du m2 à plus de 11.000 euros. Le quartier le plus accessible financièrement est celui de Bel-Air, dans l’est de l’arrondissement alors que le mieux côté est le quartier des Quinze-Vingts, autour de la place de la Bastille.

Le prix du m2 se situe autour de 9.100 euros.

D’une manière générale, pour investir dans un 2 pièces d’une quarantaine de m2, un produit particulièrement recherché, bien situé, il faut disposer de 350.000 à 400.000 euros. Le loyer est estimé a 31 euros du m2 mensuel. Un point important à noter pour les investisseurs, si sa progression a été plutôt modérée ces derniers mois, le prix du m2 dans l’arrondissement a augmenté de près de 35% en 10 ans.

Les projets impactant l’immobilier dans le 12e 

Un ambitieux projet urbain est dans les tuyaux sur le 12e, en bordure de Seine. Il s’agit du projet « Bercy-Charenton » qui consiste, sur 70 hectares de terrains « ferroviaires », à créer un nouveau quartier de 4.000 logements, des commerces, des bureaux et des services publics. Pour l’heure, ce projet fait l’objet de discussions et d’échanges avec la population riveraine. Le calendrier n’est pas donc pas encore clairement défini mais la période 2020/2030 est évoquée pour sa construction. Entre 500 et 600 logements devraient également voir le jour sur un terrain de 2 hectares qui accueille la caserne de Reuilly, entre le boulevard Diderot et la rue du Faubourg Saint-Antoine. Il est question d’y créer plusieurs immeubles ainsi que des jardins, des bureaux une crèche, d’ici 3 ans. En 2020, l’université Sorbonne Nouvelle disposera également d’un nouveau campus (en plus du Pôle Sorbonne) d’une surface de 25.000 m2 à Nation. Il s’agira de la première construction d’un nouveau campus universitaire dans Paris, depuis plus de 40 ans.

Fun fact : L’une des planques de Cartouche

Louis Dominique Garthausen (ou Jean-Louis Bourguignon). Si ce patronyme ne vous dit rien vous connaissez assurément ce monsieur, un sympathique bandit interprété au cinéma par Belmondo : Cartouche. Avec toute sa bande, le célèbre voleur que l’on dit aussi séducteur et doté d’un grand cœur, multiplie les attaques de diligence, les pillages de bijouteries et d’hôtels particuliers, entre 1717 et novembre 1721, date à laquelle il est roué vif, en place de Grève. Quel rapport avec le 12? Eh bien le 302 rue de Charenton a été son « repaire ». « C’était un cabaret « A la vieille pinte ». Il avait aménagé dans sa cour un puits dont partait un couloir menant vers la campagne… Utile quand on est recherché par les gendarmes du roi ! », souligne le site internet parislenezenlair.fr