Acheter un appartement dans le 3e arrondissement de Paris : à quoi s’attendre ?

Partager l’article

Le troisième arrondissement de Paris est volontiers comparé à un village par ceux qui y vivent. Les restaurants, les marchés et les nombreux petits commerçants participent assurément à créer cette atmosphère chaleureuse. Cela dit, avec le Marais, Paris 3e est aussi chic et élégant.  

Le quartier et les environs

Le Marais. C’est certainement le « quartier historique» du 3e arrondissement de Paris le plus célèbre à travers le monde. Il abrite notamment la non moins célèbre place des Vosges qui fait partie des plus anciennes de la capitale. Et puis, il y a tous ces hôtels particuliers qui abritent des galeries d’art contemporain, les Archives Nationales ou bien encore le Musée Picasso. Bref, l’endroit est élégant et de « bon goût ».

Mais si le 3e arrondissement est apprécié par beaucoup, c’est également car il est riche de sa diversité avec ses grands boulevards, ses ruelles anciennes, ses nombreux squares et jardins. Plein de vie, il compte également de nombreux bars et restaurants « tendance », différents marchés et des commerçants de proximité. Sur le plan administratif, l’arrondissement est divisé en quatre quartiers : Arts et Métiers, Enfants Rouges, Archives et Saint-Avoye.

Panorama immobilier du 3e arrondissement

Petit arrondissement (1 km2) situé au cœur de Paris, le 3e compte 36.000 habitants. L’immobilier étant majoritairement composé de petits appartements de moins de deux pièces, il accueille une population plutôt jeune, les 20-39 ans représentant plus de 40% des habitants. Sur son site internet, la mairie du 3e, faisant référence à une étude qui date de 1999, souligne que 87% des ménages sont sans enfants.

Un taux qui devrait avoir baissé depuis car des projets immobiliers à caractère sociaux ont été développés ces dernières années, et c’est encore le cas aujourd’hui, afin de renouer avec davantage de mixité sociale. Cela dit, la proportion de logements sociaux reste l’une des plus faibles de Paris. L’arrondissement est très prisé et le prix du m2 est au diapason.

En effet, Le prix moyen du m2 se situe à environ 12 000 euros avec des pointes à plus de 15.000 euros pour les rues les plus chères comme la rue de la Perle, des Quatre fils ou de Thorigny, toutes situées à proximité du Musée Picasso. À la location, le prix moyen mensuel est autour de 32 euros du m2 si l’on se réfère à l’OLAP (Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne).

Les projets impactant l’immobilier dans le 3e 

La place de la République a entièrement été redonnée aux piétons en 2013, après 18 mois de travaux, ce qui en fait un lieu chaleureux. Un autre chantier important, achevé en 2014, a concerné la rénovation du Carreau du Temple. Après réhabilitation, ce vaste ensemble construit en 1863 est aujourd’hui un équipement de proximité pluridisciplinaire dédié au sport, à la culture et à la vie économique. Différents petits projets ont été réalisés, notamment dans le cadre du budget participatif, pour favoriser et améliorer la qualité de vie : aménagement du parvis de la mairie pour que les enfants puissent y jouer en sécurité, création d’un jardin partagé dans le Quartier de l’Horloge…

Actuellement ce sont des projets en faveur de l’environnement qui sont lancés : rénovation énergétique d’une école ou encore la mise en place d’un éclairage plus écologique. Le 3e arrondissement fait partie des quatre arrondissements (avec le 1er, le 2e et le 4e) susceptibles de fusionner.

Fun fact : La place des Vosges

C’est au début du XVIIe siècle qu’Henri IV ordonna la construction de la « Place Royale » qui, bien plus tard, en 1800, deviendra la place des Vosges. Ce nom, elle le doit au fait que les Vosgiens ont été les premiers à payer leurs impôts après la Révolution. Très rapidement après sa construction, le quartier du Marais devient très à la mode.

La noblesse y fait construire des hôtels particuliers dont beaucoup sont aujourd’hui encore visibles et occupés. Au fil du temps de nombreux personnages célèbres ont habité place des Vosges ou à proximité immédiate : Richelieu, Mme de Sévigné, Victor Hugo… Aujourd’hui, des chanteurs et des comédiens les ont remplacés. A noter pour qui souhaite habiter place des Vosges que cela n’a rien d’impossible.  En mai 2016, un 3 pièces de 58 m2 y était proposé à la vente pour… 1,36 million d’euros.