Dans quelles villes faut-il investir en 2019 ?

Partager l’article sur les réseaux sociaux :

Où investir dans l’immobilier en 2019 ? C’est la première question que les investisseurs se posent. Oubliez la petite ville sympa proche de chez vous ! En matière d’immobilier locatif, ce sont les grandes villes dynamiques qu’il faut viser. Sous peine de voir son investissement échouer lamentablement…

Le choix de la simplicité est une erreur

Investir dans un marché qu’on connait, proche de sa famille ou de de chez soi a indéniablement un côté rassurant : on peut demander à un proche de se déplacer ou se déplacer soi-même pour visiter le bien avant de l’acheter, puis éventuellement rencontrer ses locataires, se déplacer sur les lieux en cas de problème… Certes, mais il ne faut pas perdre de vue l’objectif ultime d’un investissement locatif : sa rentabilité.

Partant de là, investir dans la petite ville (ou la ville moyenne) qu’on connait bien n’est certainement pas le choix le plus judicieux. Car ce qui peut rendre un investissement risqué, voire pas rentable du tout, ce sont les périodes durant lesquelles le propriétaire ne peut faire louer son logement, fautes de demande locative. Ce critère compte plus que le prix du loyer que l’on espère tirer de son bien, qui est normalement corrélé à la valeur du bien et donc à son prix d’achat.

Vous êtes expatrié et vous souhaitez investir dans l’immobilier ? Rejoignez le groupe des investisseurs expatriés (LGDIE) sur Facebook et recueillez des informations, conseils et bonnes pratiques pour réaliser votre projet depuis l’étranger. 

Gare à la vacance locative

Dans les petites communes, le risque de vacances d’un logement entre deux locataires est bien plus élevé. Et leur durée est aussi plus longue, études à l’appui. Ce sont dans les grandes villes dynamiques et attractives que l’investissement locatif est à la fois le plus sûr et le plus rentable. Un petit studio bien desservi par les transports en commun trouvera immanquablement preneur à Bordeaux, une ville qui héberge des dizaines de milliers d’étudiants (et leur population s’accroit !). Quant au bel appartement à Lyon, il a toutes les chances d’attirer des jeunes couples.  

Une grande ville dont l’image dynamique attire cadres et étudiants est l’endroit tout indiqué pour investir. Plus que les chiffres bruts, les tendances sont importantes. Si la pression locative est forte et en augmentation, les voyants sont au vert ! Comment s’en assurer ? Les puristes étudieront eux-mêmes les données statistiques (le comparateur de territoires de l’INSEE est l’outil idéal), les autres s’en remettront aux indices qui synthétisent ces données, ou encore aux nombreux classements annuels des villes les plus attractives et des villes où il est le plus rentable d’investir.

C’est à Paris, Bordeaux et Lyon que cela se passe

Pas de surprise ces dernières années : Paris, Bordeaux et Lyon composent le trio de tête des villes où il fait bon investir, et cela ne changera pas au cours des années à venir. C’est pourquoi My expat se concentre sur ces trois villes, les plus « robustes » pour l’investissement immobilier locatif. Elles ont tout ce qu’il faut : une population nombreuse et en croissance, des bassins d’emplois dynamique et qui très attractif, une image de marque et une cote qui ne cessent de progresser, des cohortes de touristes et d’étudiants de plus en plus nombreuses, de bonnes liaisons aériennes domestiques et internationales.

Il y a un revers à la médaille : Paris, Bordeaux et Lyon suscitent les convoitises et le marché y va (encore) plus vite qu’ailleurs. Les biens mis en vente partent en quelques jours, parfois en quelques heures. Pour avoir la chance d’y investir, il faut être sur place, connaître le marché local, le scruter jour après jour et être ultra-réactif lorsque se présente une opportunité. Pour investir dans un bien sûr et rentable, vous pourriez alors songer à vous faire accompagner