Coronavirus : l’investissement locatif, plus que jamais une valeur sûre

Partager l’article

L’épidémie de coronavirus qui touche actuellement le monde entier a entraîné un krach boursier à l’échelle internationale, qui incite de plus en plus d’épargnants à trouver des solutions pour sécuriser leurs avoirs. Coronavirus et investissement locatif, à quoi s’attendre ? C’est définitivement toujours une valeur sûre.

Le top trois des placements refuges

Face à l’incertitude provoquée par la crise sanitaire actuelle, il est aujourd’hui difficile d’y voir clair sur le plan économique. Toutefois, en matière d’investissement refuge, trois placements sont aujourd’hui favorisés pour sécuriser ses avoirs face à cette panique générale : les fonds en euros d’un contrat d’assurance-vie ;  l’or ; et l’investissement locatif.

En effet, on assiste actuellement à une chute des marchés financiers. Tous les indices boursiers de la planète sont dans le rouge, et affichent une perte de 20 % à 30 %. Le CAC 40 a, par ailleurs, perdu 20 % depuis ce début d’année. Il est donc urgent de mettre à l’abri son capital, pour s’assurer une sécurité financière face à un tel déclin économique.

Cet article pourrait vous intéresser : Tout savoir sur l’effet de levier

Coronavirus et investissement locatif : c’est le moment de se lancer

Dans le contexte actuel, l’ambiance anxiogène qui domine à l’échelle mondiale paralyse la population. Cette atmosphère a ainsi tendance à fortement décourager la prise de décisions économiques importantes. De ce fait, cette baisse de la demande pourrait être favorable aux investisseurs qui souhaitent se lancer, et qui pourraient alors bénéficier de belles opportunités.

De plus, les taux d’intérêt devraient rester plutôt bas et stables, et pourraient même diminuer encore plus ces prochains mois. L’investissement immobilier est donc d’autant plus intéressant en ce moment. En effet, la variation des taux directeurs est généralement suivie par une variation des taux d’emprunt. Étant donné le caractère particulièrement inédit de cette crise sanitaire mondiale, cela est toutefois difficile à prévoir avec précision. Selon la politique soutenue par la Banque Centrale européenne, les taux devraient malgré tout rester bas.

 

New call-to-action

 

L’investissement locatif reste peu risqué

D’autre part, si vous êtes bien accompagné dans votre projet, un bon investissement immobilier sera alors rentable et sécurisé de manière pérenne, même une fois la crise sanitaire passée.

Il est aussi possible de se prémunir contre certains risques, notamment en souscrivant une assurance loyer impayé. Ces contrats garantissent aux propriétaires de percevoir des revenus, même si les locataires ne sont plus en mesure de payer leur loyer.

Par ailleurs, dans certains cas de force majeure (perte de votre emploi, baisse de vos revenus, naissance ou encore dépenses non prévues), vous pourrez faire appliquer la clause de modularité qui est généralement prévue dans la majorité des contrats de crédits immobiliers. Il sera ainsi possible de demander un gel temporaire du remboursement de votre crédit immobilier, soit en partie soit en totalité. Si votre contrat de prêt prévoit cette clause, votre demande ne pourra pas être refusée par votre banquier.

Enfin, il faut garder à l’esprit que dans des périodes d’incertitudes économiques, la pierre est réputée pour être une valeur sûre. En effet, les cours boursiers peuvent fluctuer, et la monnaie peut rapidement perdre de la valeur en période d’inflation, mais la pierre restera stable sur la durée.