Comment faire une offre d’achat pour un bien immobilier ?

Partager l’article

Vous souhaitez faire une offre d’achat suite à la visite d’un bien immobilier qui a retenu votre attention ? Première étape dans la vente d’un logement, cette démarche n’est pas à prendre à la légère, et doit être anticipée et rédigée dans des conditions très précises. 

Qu’est-ce qu’une offre d’achat en immobilier et qu’est-ce que ça implique ?

Une offre d’achat en immobilier, aussi appelée « promesse d’achat » est un document écrit qui détaille les conditions d’achat d’un bien immobilier. Elle est rédigée par l’acquéreur, et comprend notamment une proposition de prix. Via cette promesse d’achat, l’investisseur s’engage à acheter le bien immobilier, à condition bien sûr que cette offre de prix soit acceptée par le vendeur. Ce dernier a, quant à lui, le droit de refuser l’offre d’achat, si le prix proposé est inférieur au montant fixé initialement. A contrario, si le prix formulé dans l’offre d’achat est le même que le prix d’origine, le vendeur sera dans l’obligation d’accepter la proposition de l’acquéreur. 

Une fois l’offre d’achat acceptée, la signature du compromis de vente vient sceller l’accord entre les deux parties. 

Il existe par ailleurs certaines conditions suspensives liées à la promesse d’achat. L’une des plus importantes est l’obtention du prêt immobilier par l’acquéreur. Si ce dernier se voit refuser sa demande de financement, la promesse d’achat et la vente seront annulées. L’acquéreur devra toutefois préciser ces différentes conditions dans l’offre d’achat. 

Il faut aussi savoir que ce document est un contrat irrévocable. Ainsi, si l’offre est acceptée et que toutes les conditions mentionnées sont réunies, l’acheteur est tenu d’honorer sa promesse d’achat. Dans le cas contraire, le vendeur est en droit de demander des dommages et intérêts. La mention des différentes conditions suspensives est donc indispensable.

Les éléments à vérifier avant de faire une offre d’achat

Comme mentionné plus haut, déposer une offre d’achat implique de formuler une proposition de prix pour l’acquisition du bien. Il est donc important d’évaluer la valeur du logement avec soin, afin de proposer le prix le plus juste possible.

Vérifiez tout d’abord que le montant fixé par l’acheteur n’est pas en décalage par rapport aux prix du marché. Si le bien semble hors de prix par rapport à d’autres offres similaires, vous pourrez alors négocier un montant plus adéquat. Pensez aussi à prendre en considération la localisation du logement, le quartier, et listez avec attention les atouts et les faiblesses du bien immobilier (vérifiez ce qui a été ou non rénové, contrôlez l’état du système électrique, de la façade et de l’ascenseur (pour les charges), ainsi que de la plomberie, des parties communes, et des espaces extérieurs).

Comment faire une offre d’achat ?

Faire une offre écrite

Une fois que vous êtes certain du prix du bien que vous souhaitez proposer, il vous faudra faire une offre d’achat par écrit. En effet, une offre orale n’a pas de valeur sur le plan juridique et ne vous lie aucunement au vendeur. 

Par ailleurs, veillez à être réactif et à déposer l’offre d’achat dès que possible. En effet, dans des marchés tendus comme Paris, Bordeaux, Lyon, et Marseille, la concurrence est élevée entre les acquéreurs. Il faut donc se positionner rapidement et de la meilleure manière.

Rédiger une offre d’achat

Afin de faire une offre d’achat en bonne et due forme, il est nécessaire d’y faire figurer les informations suivantes :

– Le prix d’achat du bien immobilier,

– Le type de bien (studio, T1, T2, maison, etc.), sa superficie, le nombre de pièces…

– La durée de validité de l’offre : il s’agit du temps accordé au vendeur pour donner son accord ou son refus ; ce délai est généralement de 5 à 10 jours. Au-delà de cette période, l’offre d’achat sera annulée. 

– Les modalités de réponse du vendeur : généralement par lettre recommandée avec accusé de réception ou bien par voie d’huissier.

– Le délai de rétractation : il est généralement fixé à 10 jours.

– Le moyen de financement du bien immobilier (prêt immobilier ou auto-financement).

– Indiquer que la vente ne sera définitive qu’au moment de la signature de l’avant-contrat.

– Faire mention des différentes conditions suspensives de l’offre (obtention du financement, rapport d’inspection satisfaisant, vente de votre résidence actuelle, éventuels travaux réalisés au préalable, etc.).

Il est très important de veiller à mentionner ces différents éléments dans la promesse d’achat. En effet, une fois l’offre d’achat déposée auprès du vendeur, aucune modification ne pourra y être apportée.

Simplifiez-vous la vie avec My expat

My expat, plateforme d’investissement locatif, vous accompagne dans toutes les étapes de votre investissement immobilier à distance, dont la rédaction de l’offre d’achat. 

L’inscription est gratuite et sans engagement, et vous permet d’avoir accès aux meilleures opportunités du marché.  

Une fois le bien sélectionné, nos équipes se chargent de rédiger l’offre d’achat à votre place. Nous négocions le prix pour vous, et vérifions tous les éléments mentionnés plus haut, afin de vous assurer des bonnes conditions d’acquisition du bien, et au juste prix. Vous n’avez pas non plus à réaliser de procédures notariales, et vous suivez l’avancée de votre projet en ligne, depuis notre plateforme dédiée et tout-en-un, pour un projet immobilier clé en main.