Expatriation : faut-il vendre ou louer sa résidence principale ?

Partager l’article sur les réseaux sociaux :

L’une des questions fréquentes que se posent les investisseurs expatriés au moment de leur départ à l’étranger, est de savoir s’il vaut mieux louer ou vendre leur résidence principale en France. Pour faire le choix le plus adapté en fonction de sa situation, plusieurs éléments sont à prendre en compte.

Si vous voulez louer

Louer votre résidence principale peut se révéler bénéfique dans bien des cas

En effet, en fonction de votre situation et de vos besoins, choisir de louer votre résidence en France peut être une solution à privilégier. Le principal avantage de cette option est qu’elle vous permettra de générer une source de revenus, utile pour :

  • Avoir un revenu complémentaire
  • Rembourser les mensualités restantes de votre prêt
  • Compenser le paiement de votre loyer à l’étranger
  • Préparer votre retraite

Attention à la localisation

Cependant, la mise en location ne conviendra pas à tous les biens. Cela va en grande partie dépendre de la localisation de votre résidence principale.

Par exemple, si votre maison ou appartement se situe dans une grande ville, dynamique et attractive telle que Paris, Bordeaux ou Lyon, vous n’aurez aucune difficulté à louer votre bien, car la demande est très forte dans ces villes.

De manière générale, dans les villes moyennes, vous aurez aussi de grandes chances d’arriver à louer votre bien toute l’année, mais cela dépend tout de même de certains critères, notamment de l’attractivité et du dynamisme de la ville.

En revanche, si votre résidence principale se situe dans une petite ville excentrée, la location sera plus difficile. En effet, la demande risque d’être bien plus faible. De plus, les agences de gestion locative qui pourront vous accompagner à distance, se trouvent généralement dans des métropoles. Il sera donc plus compliqué de vous faire accompagner dans votre projet de location si votre résidence se situe dans ce type de villes.

Cet article pourrait vous intéresser : A combien puis-je louer mon bien immobilier ?

Si vous voulez vendre

La vente est intéressante si vous souhaitez réinvestir

Vendre votre résidence principale pourra en effet se révéler très intéressant si vous souhaitez vous lancer dans un nouvel investissement, que ce soit un investissement locatif dans une grande ville de France ou bien dans votre pays d’expatriation.

Prendre en compte la situation économique de la ville

La vente sera également intéressante si le marché local sur lequel se trouve votre bien ne tend pas à se développer dans les prochaines années. Dans ce cas, vos chances de réaliser une plus-value étant faibles, la vente reste donc la meilleure option.

Pas d’impôt sur la plus-value

Si vous décidez de vendre votre résidence principale, vous pourrez bénéficier de certains avantages fiscaux en tant qu’expatrié. Tout d’abord, vous ne paierez pas d’impôt sur la plus-value de la vente de votre bien. De plus, vous serez exonéré d’impôts la première année de votre expatriation. Enfin, vous pourrez bénéficier d’un abattement de 150 000 euros pour la vente de votre résidence principale, et ce pour les 10 années suivant votre départ de France.

La solution My expat : vous pouvez vendre votre bien via My expat

My expat vous accompagne à distance dans la vente de votre bien. Nous proposons un coût très concurrentiel, s’élevant à 4,2 %, ce qui représente moins de la moitié des frais d’agences traditionnelles. Nous nous engageons à vendre votre bien à un acheteur sérieux, dont la capacité de financement est validée. Toute la procédure est réalisée à distance, et vous n’avez besoin de rentrer en France à aucun moment. Nous vous fournissons tous les outils numériques nécessaires pour vous permettre de suivre votre transaction depuis votre pays d’accueil.

Comment faire son choix ?

Avant de choisir entre la vente et la mise en location de sa résidence principale, il est essentiel d’étudier dans le détail sa situation, et de peser le pour et le contre de chaque option. Le choix se fera surtout en fonction de votre situation et de vos besoins.

Pourquoi privilégier la vente :

Si vous partez en expatriation pour une très longue période, n’hésitez pas à revendre votre bien. Vous pourrez réinvestir l’argent gagné dans une ville à fort potentiel locatif pour disposer d’un revenu complémentaire et d’un capital plus important.

Par ailleurs, la vente peut être privilégiée compte tenu de certains inconvénients liés à la location, tels que la gestion de locataires à distance et du turn over, ce qui peut être une source de stress, notamment en cas d’impayés de loyer, ou encore la difficulté d’entretien du bien, qui pourra se dégrader au fil du temps et donc perdre de sa valeur.

Pourquoi privilégier la location :

La vente étant une action irréversible, il est essentiel d’être sûr(e) de soi au moment de vendre. Si vous hésitez, la location pourra être une bonne alternative, au moins le temps d’être sûr(e) de vouloir vendre.

De plus, si vous prévoyez de rentrer en France dans quelques années, peut-être vaudra-t-il mieux louer votre résidence principale. Il en va de même si vous souhaitez passer votre retraite en France, ou si vous prévoyez de séjourner régulièrement dans l’Hexagone. Dans ce cas, il sera utile de garder un pied-à-terre, et donc de privilégier la location plutôt que la vente.

Par ailleurs, si les prix des biens ont chuté au moment où vous partez en expatriation, la location sera l’option la plus intéressante. Vous pourrez louer votre résidence principale en attendant que les prix remontent pour pouvoir ensuite vendre votre bien.