Profitez de l’été pour préparer votre projet immobilier depuis l’étranger

Partager l’article sur les réseaux sociaux :

C’est l’été et le rythme ralenti. Le moment est alors idéal pour commencer à préparer son projet immobilier depuis l’étranger. Vous hésitez sur le type de bien à sélectionner pour un investissement locatif ? Vous souhaitez savoir si vous pouvez emprunter en France en tant qu’expatrié ? Vous pensez ne pas avoir le temps de tout organiser depuis votre pays d’expatriation ? Pas de panique, découvrez comment aborder votre projet.

Réfléchir à un investissement immobilier depuis l’étranger, c’est d’abord savoir à quelle étape de réflexion vous êtes. Nous passons tous par trois phases : la réflexion en elle-même, la préparation du projet, phase qui permet de caractériser votre projet autant techniquement que financièrement et le démarrage du projet, jour ou les recherches commencent.

Premières réflexions

Vous avez entendu parler de l’investissement locatif et le principe vous intéresse. Vous vous interrogez sur la fiscalité des non-résidents en France, sur le budget à allouer à votre projet immobilier et sur la rentabilité d’un investissement en France.

Ces premières réflexions s’accompagnent indispensablement de recherches préliminaires. Le meilleur moyen de recueillir des informations pertinentes est de se tourner vers des professionnels du secteur immobilier qui pourront répondre précisément à vos questions.

Préparation et structuration du projet

Une fois la réflexion terminée, il est alors temps de définir précisément les objectifs de votre projet immobilier. Pour ce faire, vous devez vous renseigner sur l’immobilier en France, les prix pratiqués et les villes les plus intéressantes en matière d’investissement locatif.

Pour structurer votre projet et pouvoir le lancer sereinement, vous devenez définir plusieurs éléments :

  • la surface que vous visez ;
  • le type de location souhaité (vide ou meublée, saisonnière ou longue durée) ;
  • la structuration financière
  • et la ville d’investissement.
Cet article pourrait vous intéresser : Comment autofinancer un investissement locatif ? 

Démarrage et lancement des recherches

Vous êtes désormais prêt et votre projet immobilier est cadré, c’est alors le moment de lancer le projet. Il existe de nombreux outils et solutions utilisées par professionnels de l’immobilier pour faire des recherches en ligne et visualiser les biens. Nous pouvons en citer quelques uns :

  • Google Street-view, qui vous permet d’évaluer l’environnement d’un bien ;
  • Solen, qui calcule la luminosité naturelle d’un appartement en fonction de son exposition ;
  • ou encore la visite virtuelle et la visite 3D.

Néanmoins, la distance et le manque de temps sont généralement un frein pour les expatriés. Les opportunités partent très vite, or la disponibilité et la réactivité sont les maîtres mots pour pouvoir faire un bon investissement.

Chez My expat, nous analysons votre situation d’expatrié pour structurer ensemble un projet immobilier sécurisé et qui vous corresponde. Nous vous représentons en France pour tout organiser à votre place, avec l’unique objectif de défendre vos intérêts, d’obtenir le meilleur prix et les meilleurs taux.