Acheter un bien immobilier à Bordeaux Caudéran : à quoi s’attendre ?

Partager l’article

Autrefois considéré comme le quartier chic de Bordeaux, Caudéran s’est « démocratisé » au fil des ans. Les belles demeures y côtoient des immeubles collectifs particulièrement accessibles en termes de prix.   

Le quartier et les environs

Avec près de 45.000 habitants, Caudéran est le plus peuplé des quartiers de Bordeaux. Composé de six « mini-quartiers », il est comme une « petite ville » dans la ville avec ses commerces de proximité, ses nombreuses écoles (de la primaire ou lycée) et ses services publics : administrations, équipements sportifs… Il compte également de nombreux espaces verts publics et privés.

Quartier essentiellement résidentiel, proche du centre-ville, il a néanmoins deux petites faiblesses. Primo, il manque de lieux de culture et de spectacle, comme d’un cinéma, par exemple. L’autre faiblesse concerne les transports et la mobilité puisqu’il n’est pas desservi par le tram. Pour l’heure, sur les grands axes est-ouest, la circulation peut donc s’avérer un tantinet compliquée, aux heures de pointe.

Cela dit, ces faiblesses susceptibles d’être partiellement comblées dans les années à venir (voir ci-dessous) peuvent également être considérées comme des atouts dans la mesure où elles participent à la tranquillité du quartier qui gagne des habitants, chaque année.

Panorama immobilier de Bordeaux Caudéran

L’attractivité du quartier réside également dans la diversité de son parc immobilier. Il abrite de belles maisons cossues dotées de jardin ainsi que des immeubles bourgeois mais également des résidences des années 60/70 et de nouvelles constructions de collectifs. Les petites (1 et 2 pièces), les moyennes (3 et 4 pièces) et les grandes surfaces (5 et +) représentent chacune, environ un tiers de l’offre. On y trouve également 70% d’appartements pour 30% de maisons.

En ce qui concerne le prix moyen du m2, il se situe autour de 3.500 euros du m2 mais la fourchette de prix est particulièrement large. Si les appartements bourgeois du cœur de la cité peuvent dépasser les 4.500 du m2, dans certaines résidences affichant une cinquantaine d’années, le m2 peut descendre sous la barre des 2.200 euros.

Des prix très attractifs, compte tenu de la localisation du quartier, mais mieux vaut bien se renseigner quant aux charges pour éviter les mauvaises surprises. Sur les sites des agences immobilières locales, on peut ainsi voir des appartements de 90m2 proposés autour de 170.000 euros et des maisons de 150 m2 à près de 500.000 euros.

Les projets impactant l’immobilier à Bordeaux Caudéran

« Oublié » par le tram, le quartier va bénéficier d’une nouvelle offre en matière de transport avec l’entrée en service, annoncée pour fin 2019, de nouveaux bus (bus à haut niveau de service – BHNS) offrant des services comparables, en termes de confort et de fréquence, à celui du tram. Egalement resté à l’écart des grands projets immobiliers portés par la ville de Bordeaux, Caudéran bénéficie néanmoins d’un « plan-guide » visant à optimiser son attractivité sur les 15 ans à venir.

Au registre des projets, il est prévu de réorganiser la circulation afin de gagner en fluidité (et tenir compte de l’évolution des transports en commun) et d’y rendre la vie plus « douce » en favorisant les déplacements piétons, la création de jardins (notamment partagés) et la végétalisation de certaines artères et places. « Caudéran-ville jardin », c’est d’ailleurs le nom du projet de réhabilitation porté par les responsables publics. Sur le plan culturel, une grande médiathèque verra le jour l’année prochaine.

Fun fact : Le Neuilly Bordelais                           

Caudéran a été rattaché à la commune de Bordeaux, il y a une cinquantaine d’années par le maire de l’époque, Jacques Chaban-Delmas. Caudéran était autrefois surnommé « Le Neuilly Bordelais ». S’il est aujourd’hui un peu moins « chic », il compte encore deux établissements scolaires très réputés. Mauriac ou plus récemment, le journaliste Thomas Hugues, y ont notamment étudié. Dans un livre consacré au quartier, publié par la mairie de Bordeaux et les éditions Sud Ouest, l’actuel maire de Bordeaux, Alain Juppé, indique que Caudéran lui évoque une chanson, à savoir « La bicyclette » d’Yves Montand. Voilà pour… l’atmosphère.