Quelles sont les banques françaises qui prêtent aux non-résidents et expatriés ?

Partager l’article

Du fait de leur éloignement, les non-résidents peuvent être perçus comme des clients complexes pour les banques ou établissements bancaires français. Lumière sur les banques qui prêtent aux expatriés et non-résidents pour un projet d’investissement locatif en France. 

banques qui prêtent aux expatriés

Les banques qui prêtent aux non-résidents

Les établissements bancaires

Voici la liste des banques avec lesquelles nos clients ont pu obtenir un prêt en 2021-2022 :

Les taux qui s’appliquent aux non-résidents

Se faire une idée des taux appliqués aux résidents

Fin 2022, les taux continuent d’augmenter, du fait du contexte inflationniste. Aussi les banques sont plus frileuses. Les expatriés auront donc plus de difficultés à trouver un partenaire financier.

Pour se faire une idée des taux actuels, vous pouvez visiter le plusieurs sites internet :

Il y en a beaucoup d’autres.

Les conditions pour les non-résidents

Plusieurs conditions déterminent l’obtention du prêt de taux plus avantageux. Face à un dossier d’expatrié, les banques françaises sont confrontées à plusieurs difficultés et certaines réticences.

Les documents de garantie habituellement réclamés sont par exemple plus difficiles à contrôler. Les entreprises étrangères n’établissent pas forcément les bulletins de salaire comme en France, et ceux-ci sont parfois très (trop) succincts. Aussi, en cas de litige, les banques se retrouvent en position plus délicate. La mise en place de poursuites étant souvent incertaine en dehors du territoire.

Pour toutes ces raisons, les banques qui prêtent aux non-résidents pratiquent des taux d’intérêts supérieurs pour les concernés : +0,2 – 0,5 points en général.

Les alternatives aux banques, ou quand on ne trouve pas de partenaire financier

Les courtiers spécialisés

Il existe de nombreux courtiers pour les résidents français. C’est moins évident pour les expatriés.

L’avantage des courtiers et qu’ils ont un intéressement dans votre projet car ils vont se rémunérer sur celui-ci. En général sous la forme d’une commission fonction de celui-ci, ou dans d’autres cas, plus rares avec des honoraires fixes. Dans tous les cas, c’est uniquement en cas de succès, donc si ils parviennent à vous trouver un financement.

Le courtier pourra aussi vous conseiller sur les différents montages financiers possibles.

On vous offre une liste de contacts spécialisés dans le financement de projets immobiliers d’expatriés : obtenir la liste

Développer son réseau

Une autre façon de trouver une banque qui accepte de financer votre achat est de faire jouer votre réseau. Peut-être connaissez-vous un proche, ou une relation qui a récemment réussi à emprunter pour un investissement immobilier ?

Il ne faut pas hésiter à demander autour de vous, car vous pourriez avoir un contact privilégié en jouant de votre réseau.

Alternativement, My expat anime une communauté d’investisseurs expatriés, dans laquelle vous pourriez déposer votre requête et éventuellement dénicher un partenaire.

Taux d’assurance & apport personnel

Taux d’assurance pour les non-résidents

Pour information, un excellent taux d’assurance de prêt pour les non-résidents ne dépasse pas 0,15%. Entre 0,15 et 0,20%, il reste très avantageux et entre 0,20 et 0,30%, c’est un taux correct. Les taux supérieurs à ces montants sont considérés comme moyens.

Bon à savoir : vous pouvez dorénavant changer très facilement d’assurance emprunteur grâce à la loi Lemoine.

L’apport personnel et le nantissement

Concernant l’apport, les banques demandent souvent entre 20 et 30% du prix du bien, voire plus pour certaines banques. Les conditions de prêt étant durcies depuis janvier 2022, les banques se sont vues imposées certaines conditions.

Certaines banques pourraient aussi vous demander du nantissement, ce qui se pratique très fréquemment.

 

Point sur les conditions de financement

Depuis le début de l’année, les conditions aux octrois bancaires ont été durcies autant pour les résidents que pour les expatriés français.

  • Le montant minimum pour un emprunt est de 100 000 €
  • Le taux d’endettement maximal est de 35% (assurance emprunteur incluse). Le but étant d’éviter un surendettement et donc d’être non solvable.
  • La durée maximale d’emprunt est de 25 ans pour un résident et 20 ans pour un non-résident
  • Les contrats à durée déterminée ont en effet moins de chances d’être financée, car la stabilité de l’emploi est un critère important dans la décision de prêt bancaire.

Vous désirez investir dans l’immobilier locatif français sans vous déplacer en France ? Contactez-nous pour réaliser votre investissement immobilier à distance avec My expat.

Nous ne proposons pas de service de courtage. Pour organiser votre financement, nous travaillons avec des banques et courtiers partenaires qui accompagnent les expatriés.