Acheter un appartement dans le 3e arrondissement de Lyon : à quoi s’attendre ?

Partager l’article

Deuxième quartier d’affaire français après la Défense, Lyon Part-Dieu dynamise le 3e arrondissement de Lyon et booste son attractivité auprès des cadres et des salariés du tertiaire.

Le quartier et les environs

Un demi-million de personnes traversent chaque jour le quartier de Lyon Part-Dieu, situé au cœur du 3e arrondissement. En liaison directe avec Paris et l’Europe grâce à sa gare TGV, ce centre d’affaires héberge 2 500 établissements qui emploient quelques 56 000 salariés. Son centre commercial urbain est le plus fréquenté d’Europe.

Et les nouveaux gratte-ciel Oxygène et Incity ont fini par lui donner des airs de grande métropole. Ce dynamisme florissant en fait l’arrondissement le plus peuplé de la ville. Il offre ainsi une large gamme de biens immobiliers. Ceux qui souhaitent bénéficier des avantages citadins sans vivre dans la frénésie d’un “hyper-centre” trouvent leur bonheur dans les quartiers de Montchat et de La Buire. A proximité immédiate de la Part-Dieu, ils ont conservé leur charme résidentiel avec des maisons de villes arborées et des petits immeubles.

Panorama immobilier de Lyon 3

Les prix du mètre carré ont fini par s’aligner aux arrondissement voisins de la presqu’île (1er, 2e et 4e arrondissements). En un an, on constate une hausse de 16 %. Le mètre carré se négocie alors généralement autour de 4 300 euros. Un appartement de 50 m² se vend autour de 200 000 euros. Avec 35 % d’habitants de moins de 25 ans, l’arrondissement se démarque par une population assez jeune. C’est un quartier familial, où l’on retrouve principalement des cadres.

Pour une meilleure plus-value, pensez à regarder du côté des quartiers adjacents : Villette – Paul Bert, Monchat et Sans Souci Dauphiné. Bien desservis par les transports en communs et à proximité immédiate des commerces de la Part-Dieu ces quartiers résidentiels peuvent réserver de belles surprises dans l’ancien.

Les projets impactant l’immobilier dans Lyon 3

L’ambition de la Métropole lyonnaise est de faire de Lyon Part-Dieu une référence internationale en matière d’innovation urbaine et de performance économique. En renforçant encore l’offre immobilière tertiaire, la ville espère attirer 15 000 nouveaux actifs d’ici 2020.

Une modernisation qui passe aussi par l’aménagement et l’amélioration du cadre de vie. Ainsi la place de la voiture a été réduite sur plusieurs artères passantes et une coulée verte relie désormais le parc de la Tête d’Or au parc Sergent-Blandan. Enfin des quartiers entiers, comme ceux des jardins de la Buire ont bénéficié d’investissements de rénovation notables. Ce site qui présentait un bâti ancien dégradé a vu récemment émerger 64 000 m² de logements neufs.

Fun fact : Toujours plus haut

Inaugurée en 2016, Incity est la dernière-née des tours lyonnaises. En culminant à 202 mètres elle devient le troisième plus haut gratte-ciel de France derrière la tour First (La Défense) et la tour Montparnasse (Paris). Avec ses 39 étages, la tour offre 42 000 m² de bureaux et accueillera 2 200 salariés à terme. La SNCF a quant à elle déjà investit 18 étages avec 1 450 employés. Selon la municipalité la nouvelle puissance en matière tertiaire de la Part-Dieu, 2e quartier d’affaire en France derrière la Défense, la place désormais devant des villes comme Milan et Dublin.