Comparaison des placements immobiliers

Partager l’article

Avant de se lancer dans la réalisation de son projet immobilier, il faut comprendre les différents types de placements. En France, il existe différentes façons d’investir son épargne dans l’immobilier, notamment l’investissement locatif, une option plutôt classique, l’investissement via une SCPI ou encore l’investissement en nu-propriété ou en viager. 

Quelles sont les différences, les avantages et les inconvénients de chacune de ces stratégies d’investissement immobilier ?

Investir dans l’immobilier locatif

Nous vous parlons très souvent de l’investissement immobilier locatif. En effet, c’est une option assez classique. Dans ce cas, le bien servira de résidence principale à un locataire : pour cela, le bien pourra être loué meublé ou vide. C’est une décision importante à étudier en fonction du projet, du type du bien, de la demande ou encore des avantages fiscaux de chacune de ces deux options.

Un investissement rentable et sécurisé sur le long terme

Bien que le ticket d’entrée peut être élevé, l’investissement immobilier locatif permet de générer une rentabilité intéressante. Celle-ci peut fluctuer entre 3 et 7% . Mais, la rentabilité peut varier entre les différentes villes, les emplacements et les quartiers ou aussi selon la demande. 

Pour réussir son investissement immobilier locatif, il est très intéressant de se tourner vers les grandes villes et métropoles, comme Paris, Lyon, Bordeaux ou Marseille. Dans ces villes, qui attirent de nouveaux habitants, la demande locative est forte. 

Optimiser son investissement locatif

Se pencher sur la fiscalité de chaque type d’investissement peut aussi permettre de trancher et de choisir l’option la plus intéressante.
Par exemple, un propriétaire qui choisit d’investir dans l’immobilier pour mettre le bien en location meublée, pourra bénéficier du statut de LMNP (loueur meublé non professionnel), qui apportera des avantages, comme la déduction de charges du revenu imposable ou encore de l’amortissement du bien.
Un acquéreur qui investit dans un bien neuf ou rénové pourrait aussi, en respectant les différentes conditions, bénéficier du dispositif de la Loi Pinel. Pour pouvoir en profiter, le bien en question doit se trouver dans une zone éligible à ce dispositif.

Un placement immobilier qui permet de bénéficier de l’effet de levier

Avoir son investissement immobilier à la location permet d’investir à crédit et de bénéficier de l’effet de levier : c’est-à-dire que vous pouvez investir une somme supérieure à votre apport grâce à l’endettement. Ainsi vous augmentez votre capacité d’investissement et pouvez acquérir un bien de plus grande valeur, et surtout bénéficier du rendement sur celui-ci.

Pour concrétiser son projet d’immobilier locatif de manière stratégique, il est parfois nécessaire de se faire accompagner dans la recherche et les décisions à prendre afin de faire un bon choix. Et, une fois le bien acheté, l’aide quant à la gestion peut être importante.

Investir en SCPI

La SCPI est une Société Civile de Placement Immobilier, que l’on appelle aussi pierre papier. C’est un type d’investissement immobilier collectif. En d’autres termes, c’est une société immobilière dans laquelle investissent des particuliers. Cette société est responsable d’investir ces fonds dans un parc immobilier. Et, en contrepartie, les investisseurs reçoivent des parts de cette société immobilière.

La solution de facilité pour investir dans l’immobilier

Cette stratégie d’investissement immobilier a, bien évidemment, plusieurs avantages. D’abord, cela permet de déléguer la gestion du projet immobilier, puisque c’est la SCPI qui sélectionne les biens à acheter. Ensuite, cela donne l’opportunité d’investir dans des biens immobiliers avec des budgets plus bas : le prix des parts dans une SCPI est à partir de 150 € . 

Il est intéressant de prendre en compte le fait que la rentabilité est généralement bonne. Mentionnons que l’investissement en SCPI est généralement sur du moyen terme au minimum soit 8-10 ans.

Un risque d’investissement modéré, souvent lié aux marchés financiers

Mais, le risque de ce type d’investissement est modéré. 

Si l’acheteur opte pour ce type d’investissement, il faudra ajouter de nouveaux coûts à l’équation : les frais d’entrée et de sortie, ainsi que les coûts de gestion. Malgré ces frais plus élevés, l’investisseur n’aura pas vraiment de décision quant à la gestion de l’argent ou des biens.

Mentionnons aussi les frais d’entrée et de sortie parfois élevés, ainsi que les coûts de gestions. L’investissement en SCPI est aussi un placement où la l’investisseur n’a pas de possibilité de prise de décision quant à la gestion du bien.

Vous pourriez aussi lire : SCPI et SCI, quelle différence ?

Investir en nue-propriété ou en viager

Le démembrement, deux options accessibles

L’investissement en nue-propriété est une option moins connue pour placer son argent dans la pierre. Ce type d’investissement permet de partager un bien de manière temporaire : c’est-à-dire que l’usufruitier, qui a le droit d’usage, gère le bien, et s’il décide de mettre ce dernier à la location, percevra les loyers. Et le nue propriétaire, lui, verra le prix d’acquisition du bien chuter de 30 à 40%. Une fois que la période d’usufruit arrive à terme, généralement après 15 ou 20 ans, le nue propriétaire récupère la possession entière du bien : il pourra le mettre à la location, l’habiter ou le vendre.

Et, l’investissement à travers le viager, est une stratégie rentable, mais elle aussi n’est pas très répandue en France. Comme pour l’investissement en nue-propriété, on mise sur la durée.

Ces deux options donnent accès à l’immobilier, avec des prix bien compétitifs.

L’incertitude, un défaut inhérent de ces investissements

Toutefois, ces stratégies ne sont pas très répandues : l’offre sur le marché est très faible. Sur le long terme, il peut être difficile d’évaluer l’opportunité du placement, vu que l’investisseur qui mise sur le temps, n’a pas de décision sur la gestion ou l’entretien du bien et doit attendre avant d’y avoir accès.

Nous vous conseillons la lecture de cet article : Quel est le meilleur placement financier en 2021 ?

Vous hésitez entre les différents placements immobiliers ?

Si vous penchez vers une stratégie de long terme sécurisée et rentable, il est conseillé d’opter pour l’investissement immobilier locatif, l’option classique. Sur le long terme, l’investissement en nue-propriété ou en viager peut être difficile à évaluer.

Toutefois, si vous souhaitez réaliser un investissement immobilier sur du moyen terme, la SCPI propose généralement des rentabilités intéressantes. Mais, le risque reste plus important que pour les autres stratégies. C’est un investissement qui s’accorde généralement à la bourse et aux marché financiers.