Acheter un appartement dans le 20e arrondissement : à quoi s’attendre ?

Partager l’article sur les réseaux sociaux :

Il n’y a pas si longtemps encore, le 20e comme ses voisins du 18e et 19e faisait figure de périphérie défavorisée et peu attractive. Mais les temps changent et l’avenir s’annonce radieux pour cet arrondissement à la fois calme mais très connecté au reste de la ville.

Le quartier et les environs

L’« arrondissement de Ménilmontant », comme on ne l’appelle plus guère de nos jours, est situé dans l’est de la capitale et bordé par les communes des Lilas, de Bagnolet et de Montreuil. Il se compose de quatre quartiers : Belleville, Saint-Fargeau, Père-Lachaise et Charonne.

Le 20e est l’un des arrondissements les plus peuplés de Paris. Avec près de deux-cents mille habitants (195 468 précisément, selon le dernier recensement de l’INSEE en 2014) répartis sur 6 km², il possède une densité de population bien supérieure à la moyenne parisienne : près de 33 000 habitants au km² contre 21 000 pour l’ensemble de Paris. Il faut toutefois noter que l’arrondissement a perdu un peu de population ces dernières années en raison d’un nombre de départs plus importants que celui des arrivées.

Le 20e est un arrondissement populaire avec une population moins aisée que la moyenne parisienne. En attestant le revenu annuel médian de ses habitants, significativement inférieur à celui de la totalité des Parisiens (20 345 euros contre 26 195 euros) ; un taux de pauvreté touchant 22,1% de la population (16,1% pour Paris) ; et un taux de chômage de 15,2% contre 12% tout arrondissement confondu.

Cet article devrait vous intéresser : Pourquoi investir dans l’immobilier parisien ?

Côté qualité de vie, le 20e arrondissement dispose de nombreux atouts. A commencer par le parc de Belleville qui offre un havre de verdure entre le parc des Buttes-Chaumont et le cimetière du Père-Lachaise. Faut-il le rappeler, le célèbre cimetière se trouve dans cet arrondissement, dont il constitue l’un des emblèmes. Les cafés animés du secteur Gambetta lui confèrent également une identité positive, de même que le métissage des quartiers Belleville et Ménilmontant. Enfin, le 20e est très bien connecté au reste de la ville grâce aux lignes 3 et 11 du métro. Bastille et Nation sont par exemple très rapidement accessibles. Bref, c’est un arrondissement à la fois calme, mais jeune et parfaitement connecté au reste de la capitale.

Panorama immobilier du 20e arrondissement

Le 20e arrondissement compte 105 430 logements pour 96 647 ménages (chiffres de l’INSEE, 2014). La très grande majorité sont des résidences principales (91,7%), la part des résidences secondaires dans le 20e étant très faible : 2,4% contre 7,9% pour l’ensemble de Paris. Un peu plus d’un quart des ménages sont propriétaires de leur logement (26,9%, contre 33,3% sur Paris).

Le parc de logements du 20e est bien plus récent que la moyenne parisienne. 28,3% des logements datent d’après 1974 (16,9% pour Paris). Le rythme de construction de logements neufs a été soutenu et les opérations d’aménagement urbain nombreuses depuis le début des années 2000, analyse l’APUR (l’agence d’urbanisme de la ville de Paris). La taille moyenne des logements est légèrement inférieure au reste de Paris prise dans son ensemble, du fait que les grands logements ne sont pas très nombreux. Seuls 17,5% des logements du 20e comptent quatre pièces ou plus, contre 21,8% sur l’ensemble de la ville. Les trois pièces représentent en revanche plus du quart du parc (26,7%).

Pour ce qui est du prix, il faut compter un peu moins de 7 000 euros au m² en moyenne, soit de 300 000 à 400 000 euros pour un deux pièces. Sans surprise, les prix diminuent selon un gradient Ouest-Est, à mesure que l’on approche du boulevard périphérique. Ils ont augmenté d’environ 10% au cours de l’année passée.

Les projets impactant l’immobilier dans le 20e 

Le périphérique qui étouffe le développement urbain de Paris est tout autant une barrière mentale que physique. La ville de Paris et la région Île-de-France mènent des réflexions depuis de nombreuses années pour trouver des solutions et surpasser ce handicap. Un projet urbain d’intérêt national est mené depuis plusieurs années – Les Portes du 20e – qui doit améliorer le cadre de vie des habitants aux abords de la ceinture périphérique, entre la Porte de Bagnolet à la Porte de Montreuil. Il s’agit notamment de réduire les nuisances du périphérique et d’assurer une meilleure connectivité entre Paris et les villes voisines. Un renouvellement urbain qu’illustre la transformation du quartier du Python-Duvernois.

Fun fact : des histoires de fantômes

Le cimetière du Père Lachaise n’est pas seulement une attraction touristique connue dans le monde entier. C’est également un lieu entouré d’histoires, tantôt loufoques tantôt lugubres, et de légendes urbaines. Si comme de nombreux visiteurs vous vous recueillez sur la tombe de Frédéric Chopin, sachez que si son âme est là, son cœur, lui, se trouve à deux mille kilomètres, dans un des piliers de l’Église de la Sainte-Croix de Varsovie. Le compositeur craignait trop d’être enterré vivant par erreur… De même que l’histoire insolite de la baronne de Stroganoff – laquelle aurait légué sa fortune entière à qui veillerait sa dépouille pendant un an dans le cimetière – fait sensation.


Vous avez un projet ? N’hésitez pas à nous contacter.

Notre équipe répond à vos questions et vous conseille.

  • À propos de vous

  • Votre projet

  • Pour vous joindre

  • Votre message

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.