Investir depuis l’Angola : le projet d’Erik

Partager l’article

Nous découvrons ici, le projet d’Erik qui a investi à Bordeaux depuis l’Angola.

Début du projet : avril 2018
Propriétaire en : octobre 2018
Durée du projet : 6 mois
Budget : 200 000 €
Localisation : Bordeaux

L’histoire d’Erik

Après s’être expatrié dans de nombreux pays (Gabon, Nouvelle-Calédonie, Sibérie, Russie…), Erik a posé ses valises il y a 2 ans en Angola. Il a accepté de nous raconter le déroulement de son investissement locatif en France, réalisé avec My expat

La genèse du projet

  • Pourquoi souhaitiez-vous investir ?

Investir dans l’immobilier était une façon pour moi de diversifier mes investissements, et puis mes enfants pourront en profiter plus tard.

  • Comment investir ?

Je n’ai pas pu investir dans les DOM-TOM parce que ma banque ne me suivait pas. Je me suis donc tourné vers l’investissement en France, un peu par défaut c’est vrai, *rire*, mais je ne suis pas du tout déçu de mon investissement. J’ai contacté My expat pour qu’ils m’aident à trouver une banque qui pourrait me soutenir. Et c’est comme ça que mon aventure My expat a commencé. 

  • Où avez vous investi et pourquoi?

Je me suis tourné vers bordeaux, Le choix était rapide, Paris était beaucoup trop cher pour moi, et Lyon, disons que ce n’est pas ma ville préférée.

Le déroulement du projet

Erik nous a alors contacté et a décidé de nous faire confiance pour son projet. 

  • L’étude du dossier

Après avoir donné mandat à My expat, je suis entré en contact avec mon chargé de projet, Olivier. On s’est mis rapidement d’accord sur le type de bien que je recherchais. Heureusement qu’il était là d’ailleurs, parce qu’à distance ce n’est pas du tout évident que ce soit pour les visites mais aussi pour me représenter.

  • La recherche

Je recherchais minimum un deux pièces, mais je n’avais pas d’autre critère spécifique. Ce qui aurait pu énerver Olivier c’est que je disais oui ou non de suite, mais ça n’a pas duré bien longtemps puisque la troisième opportunité était la bonne. 

Ce qui était pas mal, c’est l’échange de messages via la plateforme, ça permet un bon suivi.

  • Le financement 

Ma banque ne me suivait dans aucun de mes projets. Après le refus d’investir à l’étranger ou dans les DOM-TOM, elle ne m’a pas non plus suivi dans l’investissement en France du fait que j’avais un statut d’expatrié. C’est grâce à My expat que j’ai pu trouver la banque qui m’a fait confiance.

“L’objectif c’est quand même que ce soit rapide, pratique et efficace et vous regroupez tous les points, c’est super ! “
  • L’achat

Tout s’est très bien passé, c’était rapide, pratique et efficace. Investir sans visiter n’a pas été un problème pour moi. Les nombreuses photos ainsi que les descriptions précises des opportunités m’ont permis de bien visualiser les biens et de me décider rapidement.

Le bien était déjà loué quand je l’ai acheté ce qui m’a rassuré, j’ai seulement effectué une transition vers une nouvelle agence locative qu’Olivier m’avait conseillé. Je suis très content de mon investissement et je ne regrette rien. D’ailleurs je vous ai déjà recommandé. Votre sérieux et votre efficacité ainsi que la praticité de pouvoir investir à distance m’ont convaincu.

Quelques informations sur les biens :

Appartement de 42 m2 dans le quartier des Chartrons à Bordeaux
Prix d’achat : 184 500 €
Rentabilité brute : 4,23%