Zoom sur l’expatriation en Australie : destination phare

Partager l’article sur les réseaux sociaux :

Avec ses plages de sable blanc, paradis pour surfeurs, ses métropoles ouvertes sur le monde et son bush sauvage, l’Australie est une terre de contrastes aux nombreux attraits. Très en vogue auprès des expatriés, le pays figure dans le top 5 des destinations d’expatriation préférées des jeunes Français et accueille aujourd’hui 25.348 Français recensés. Et pour cause, le pays offre, outre une très bonne qualité de vie, un grand nombre d’opportunités aux étrangers. Zoom sur cet eldorado du bout du monde.

Pourquoi s’expatrier en Australie ?

L’Australie, pays du Commonwealth, est tout d’abord une nation multiculturelle, possédant plus de 170 nationalités différentes pour une population totale s’élevant en 2016 à près de 24,13 millions d’habitants.

Le pays possède une offre d’emploi abondante avec des villes dynamiques qui regorgent d’opportunités d’embauche. Les secteurs qui recrutent le plus sont les nouvelles technologies de l’information et de la communication, l’agroalimentaire, la santé, les services publics, l’industrie pharmaceutique et les biotechnologies. Les opportunités d’emploi se concentrent surtout à Sydney (capitale économique du pays, où résident la plupart des sièges de grandes entreprises), Melbourne, Brisbane, et Perth.

Au-delà d’être un pays très ouvert aux étrangers, l’Australie possède aussi une situation économique très satisfaisante depuis de nombreuses années, avec une croissance solide et constante depuis plus de 25 ans, et un PIB par habitant très élevé. Le pays possède également un fort pouvoir d’achat (avec un salaire moyen brut deux fois plus élevé qu’en France, à 4198 dollars australiens, soit 2733€) et un taux de chômage parmi les plus bas au monde, atteignant 5,6% au premier trimestre 2017.

Enfin, les Australiens ont une mentalité accueillante, détendue, tolérante et amicale, et le climat y est varié et très favorable sur les côtes.

A quels types de profils l’Australie correspond-elle?

L’Australie est une destination très appréciée par les jeunes et accueille chaque année de nombreux étudiants internationaux, séduits par la qualité et la diversité des formations, des systèmes universitaires reconnus au niveau international et des superbes campus. De plus, la société australienne est très jeune, avec une moyenne d’âge de 37 ans.

Le pays est aussi très favorable pour les candidats à l’emploi, notamment les profils axés sur les métiers en tension dans le pays.

Enfin, l’Australie pourra convenir aux investisseurs, grâce à un faible taux d’impôt sur les sociétés (28,5%) et à la facilité d’implantation et de création d’entreprise qu’il offre.

Envie d’en savoir plus sur l’Australie ? Découvrez notre article sur la transaction immobilière vue d’Australie

Quelles sont les démarches à suivre pour s’expatrier en Australie ?

De nombreux visas existent pour l’Australie, dont les coûts et les conditions varient.

  • Les visas touristiques : l’Electronic Travel Authority (ETA) et le Evisitor (pour une durée de 3 mois maximum dans le pays) qui sont gratuits.
  • Le Visitor Visa, pour une durée de 3 mois, 6 mois ou un an, qui a un coût variable entre 130 et 335 AUD (entre 87 et 224 €).
  • Le Working Holiday Visa (permis vacances-travail) qui permet d’exercer un job d’été pendant une durée limitée. D’une validité de douze mois, ce visa est destiné aux jeunes de 18 à 30 ans souhaitant visiter l’Australie (son coût : 420 AUD soit 271 €).
  • Le visa étudiant pour les études à plein temps : les candidats doivent être initialement inscrits dans un établissement australien (son coût : 535 AUD soit 345 €).
  • Le visa TSS – Temporary Skill Shortage : ce nouveau visa remplace le visa 457 depuis mars 2018. Il vous autorise à travailler en Australie et à y vivre pour une durée de 2 ou 4 ans. Pour l’obtenir, vous devez avoir une société sponsor et une offre d’emploi.
  • Le Skilled Nominated Visa (subclass 190) : pour ce visa, vous devrez être sponsorisé par un État ou un Territoire manquant de main-d’œuvre qualifiée dans un domaine spécifique. Sa durée est de 5 ans, renouvelable.
  • Le Skilled Independent Visa : ce visa requiert d’avoir une formation et de l’expérience dans l’un des postes souffrant d’une pénurie de main-d’œuvre en Australie. L’obtention de ce visa se base sur un test à points évaluant différents éléments de votre profil professionnel.
  • Le visa ENS – Employer Nomination Scheme : vous devez, pour obtenir ce visa, avoir un visa de travail permanent en Australie, et être nominé par une entreprise australienne. Sa durée est de 5 ans renouvelable.

Si l’Australie possède bien des attraits, attention toutefois à ne pas déchanter une fois sur place. En effet, il faut savoir que la vie en Australie reste relativement chère. Il faut donc s’assurer d’avoir un poste sur place avant son départ. De plus, pour les étudiants, les frais universitaires peuvent atteindre des sommets, oscillant entre 12.700 et 24 680 € l’année. Enfin, si le climat australien a pour réputation d’être globalement favorable, sachez que l’hiver est assez froid du côté de Melbourne et que la saison des pluies est très forte dans le nord du pays.