Digitalisation de l’immobilier : quand les visites deviennent virtuelles

Partager l’article sur les réseaux sociaux :

Dans cette nouvelle série “digitalisation de l’immobilier”, vous découvrirez quelles sont les dernières innovations numériques du secteur de l’immobilier et les avantages que celles-ci apportent aux professionnels ainsi qu’aux investisseurs, propriétaires et locataires. Aujourd’hui nous vous faisons découvrir les visites immobilières virtuelles : l’une des évolutions majeure et très avantageuse du secteur. 

Visiter un appartement sans avoir à se déplacer

Cela a tout l’air d’un jeu vidéo. Un joystick dans la main, un casque de réalité virtuelle sur la tête, on se déplace à sa guise à l’intérieur de l’appartement ou de la maison, on ouvre les portes pour voir ce qu’il se cache derrière, on monte les escaliers pour découvrir les chambres à coucher, on passe en revue les éléments de la cuisine, on passe la tête par la fenêtre pour profiter de la vue sur le jardin ou sur la rue… Ce faisant, on vérifie les éclairages naturels, on évalue les matériaux utilisés et les aménagements possibles. Bref, comme pour une visite classique…mais depuis son ordinateur.

La vague numérique est en train de passer sur le secteur de la vente immobilière et les pratiques traditionnelles s’en trouvent bouleversées. Outre la dématérialisation de l’administratif (qui se fait désormais pour une bonne part en ligne), le gain de temps est considérable lors de l’étape des visites. En effet, de plus en plus d’agences se dotent d’outils puissants pour permettre à leurs clients de visiter virtuellement un maximum de biens en un minimum de temps. Tout le monde y gagne, les agences comme leurs clients qui peuvent faire une présélection sérieuse sur ordinateur avant de se déplacer physiquement.

La 3D s’impose jour après jour

A ce jour, il existe plusieurs stades d’évolution de cette digitalisation des visites virtuelles. Au minimum, les agences proposent désormais sur leur site internet des photos de très bonne qualité, un plan 2D et une carte Google Street View pour se déplacer dans le quartier où se trouve le bien.

Mais des expériences bien plus immersives et interactives permettent au client de se déplacer à leur guise dans le logement modélisé en 3D. Comme ces visites virtuelles nécessitent de posséder un casque de réalité virtuelle (qui reste encore assez cher), elles se pratiquent pour le moment encore essentiellement en agence. L’investisseur potentiel peut ainsi visiter en une heure de temps, sur place à l’agence, plusieurs appartements, quand il lui aurait fallu bloquer des demi-journées entières auparavant. Cette évolution concerne aussi les investisseurs sur plan, les biens qui ne sont pas encore sortis de terre étant modélisés sous forme de maquettes 3D.

Les start-ups sont sur le coup

Des entreprises se sont spécialisées dans le domaine de la digitalisation des visites et proposent aujourd’hui aux agences immobilières d’offrir cette possibilité à leurs clients. Parmi elles, citons iStaging, EnVisite, Arka Studio, Scan My Place, Orpi, etc., qui ont développé des services assez similaires :

  • Elles se déplacent pour réaliser toutes les prises de vues nécessaires des biens mis en vente ;
  • Elles développent et mettent à la disposition des agences immobilières des logiciels ou des applications de type VR Maker pour la création d’environnements virtuels en 3D. Avec un smartphone et à partir de simples photos, ces logiciels (Photo Sphere, Panorama 360, etc.) permettent de créer des environnements à 360° qui, s’ils ne sont pas tout à fait ce que l’on appelle la réalité virtuelle, offrent une expérience immersive comparable à ce que propose Google Street View dans l’espace public ;
  • Ces logiciels sont mis à disposition de l’agent immobilier pour lui permettre de créer rapidement sa propre visite virtuelle pour offrir au client une expérience immersive.
  • Pour des expériences immersives encore plus saisissantes, les agences peuvent aussi se doter d’un casque de réalité virtuelle.

Et chez My expat ?

Chez My Expat, nous travaillons avec iStaging afin de permettre à nos clients expatriés de visualiser le bien qu’ils souhaitent acquérir sans avoir à se déplacer en France pour le visiter. Nous nous rendons sur place et créons pour eux un plan en 3 dimensions de l’appartement à l’aide d’un smartphone. Ces plans sont similaires à ce que l’on pourrait trouver sur Google Street View à la différence que nous nous trouvons en intérieur. Ils accèdent à cette visite virtuelle sur une interface développée sur mesure pour nos clients où ils peuvent passer de pièce en pièce en quelques clics. Cette immersion est particulièrement appréciée de nos clients.

Toutes ces évolutions du secteur de l’immobilier, qui est véritablement en train de sauter le pas vers le numérique, sont autant de bonnes nouvelles pour tous ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier locatif, et encore plus pour les expatriés qui souhaitent investir en France à distance.