Nos clients témoignent – Le projet de Paul et Marie

Partager l’article

Nous découvrons les projets immobiliers de Paul* et Marie* qui ont investi en France depuis l’Afrique.

Début du premier projet : avril 2015
Propriétaire en : octobre 2015
Durée du projet : 6 mois
Budget : 150 000 €
Localisation : Lyon

Début du second projet : mars 2018
Propriétaire en : septembre 2018
Durée du projet : 6 mois
Budget : 120 000 €
Localisation : Lyon

L’histoire de Paul et Marie

Paul et Marie sont expatriés depuis 7 ans. Grâce aux opportunités professionnelles de Paul, ils ont pu vivre dans plusieurs pays d’Afrique depuis lesquels ils ont investi en France à deux reprises.

La genèse du projet

Pourquoi investir ?

Paul et Marie savaient déjà comment se déroulait un projet immobilier puisqu’ils ont investi en région parisienne avant de s’expatrier. Ils avaient pour idée de continuer à investir dans l’immobilier en France depuis l’Afrique.

“En France on a investi seuls. On savait donc ce que c’était et on avait envie de continuer dans l’immobilier, mais le principal frein était la distance.”

Avec leurs investissements, Paul et Marie ont pour objectif de bénéficier de l’effet de levier et ainsi de se constituer un capital. Une fois à la retraite, leurs emprunts seront remboursés et ils pourront ainsi profiter des rentes ou de la revente de leurs biens.

Comment investir ?

La distance était un problème pour Paul et Marie. Ils ont effectué quelques recherches en ligne pour trouver des biens, mais il était difficile pour eux d’aller plus loin en étant expatriés.

“Pour trouver des biens, on peut faire des recherches sur internet. Mais pour aller plus loin il faut organiser des visites et avec la distance ça devient compliqué.”

C’est sur Linkedin que Paul a connu My expat. Le service proposé lui semblait intéressant et lui-même et sa femme songeaient justement à réinvestir dans l’immobilier. Paul nous confie que “My expat est arrivé au bon moment”. Paul et Marie ont alors décidé de nous contacter pour déléguer leur projet.

Le déroulement du projet

L’étude du dossier

Florian a été le premier interlocuteur de Paul et Marie. Ils souhaitaient investir à Paris mais sous les conseils de Florian, et en fonction de leur budget, ils se sont plutôt dirigés vers la ville de Lyon. Pour leur second projet ils ont voulu réinvestir à Lyon afin de rassembler leurs investissements.

“My expat permet de devenir propriétaire sans effort. Ils s’occupent de tout.”

Paul nous avoue faire le choix de la sécurité : en achetant plusieurs petites surfaces plutôt qu’un grand appartement, il sécurise son investissement et limite les impacts de la vacance locative.

La recherche

Une fois le projet validé, c’est Stéphanie, notre chargée de projet à Lyon, qui s’est chargée de faire les recherches. Paul et Marie n’avaient pour critère que la rentabilité. Ils voulaient investir dans un bien qui se loue facilement.

“On connait un peu Lyon car on y a habité mais on s’est laissé guider par Stéphanie pour gérer le projet”

Paul nous dit avoir trouvé les projets rapides. En 2015, Stéphanie leur a fait 3 propositions avant qu’ils fassent une offre. Ils ont opté pour un deux pièces dans le 3ème arrondissement de Lyon.

En 2018, ils ont fait une offre dès le premier bien proposé. Cette fois ci, ils ont investi dans un studio situé à Villeurbanne.

“En 2018, le projet a été très rapide. Le premier bien proposé nous convenait et nous avons fait une offre qui a été acceptée. Le studio était déjà loué et on a gardé le même locataire.”

Le couple n’a pas eu de difficulté à investir sans visiter physiquement les biens. Ils avaient confiance en les compétences de Stéphanie qui leur envoyait un rapport détaillé à chaque visite.

Le financement

Paul et Marie ont gardé une banque en France qui leur a accordé un prêt pour chaque projet. Le financement de leur projet s’est très bien déroulé. Ils n’ont rencontré aucun problème et la banque s’est adaptée à leur situation d’expatrié.

L’achat

Une fois l’offre acceptée et le financement accordé à Paul et Marie, c’est Stéphanie qui s’est occupée des procédures administratives et notariales. Cette fois encore, Paul ne nous rapporte que du positif : tout s’est déroulé rapidement et de la meilleure manière.

Lors de notre entretien, Paul souligne une évolution entre les deux projets : l’intégration d’Escale dans notre processus. Escale est une plateforme développée par My expat et qui permet de suivre l’intégralité d’une transaction immobilière à distance.

“La différence entre les deux projets était l’intégration d’Escale qui est extrêmement pratique pour échanger des documents et des messages. La plateforme permet de ne pas être tributaire des décalages horaires.”

Paul a apprécié Escale qu’il a trouvé très pratique. Elle leur a permis de pouvoir avoir connaissance de l’avancement de leur projet en ligne, de respecter les deadlines et de communiquer avec leur chargée de projet, Stéphanie.

“C’est bien d’avoir tout le projet en ligne car c’est un processus qui est long et on ne pense pas qu’à ça. Quand il y a quelque chose à faire, on a tous les éléments sur Escale et on peut rapidement se remettre dans le bain.“

Après la signature de l’acte de vente en 2015, Stéphanie a conseillé une agence de gestion locative à Paul et Marie. Pour des raisons pratiques, ils ont choisi de garder la même agence lors de leur second projet.

Et maintenant ?

Les appartements de Paul et Marie sont loués depuis leur achat. Paul nous confie être très satisfait de leurs investissements.

Pour l’instant, ils préfèrent attendre avant de réinvestir. S’ils sont toujours en expatriation et qu’ils réussissent à se reconstituer un apport, ils songent à acheter un troisième bien à Lyon dans quelques mois.

Quelques informations sur les biens

Premier investissement : Appartement situé dans le 3ème arrondissement de Lyon
Superficie : 31 m²
Prix d’achat : 129 000 €
Rentabilité estimée : 5,4%

Deuxième investissement : Appartement situé à Villeurbanne, proche de Lyon
Superficie : 24 m²
Prix d’achat : 115 000 €
Rentabilité estimée : 4,4%

 

*À la demande de nos clients, les prénoms ont été changés.