Acheter un appartement dans le 5e arrondissement de Lyon : à quoi s’attendre ?

Partager l’article sur les réseaux sociaux :

La colline de Fourvière, sa basilique, les immeubles élégants en contrebas longés par la Saône… Le 5e arrondissement, c’est un peu la carte postale que nous avons tous de la ville de Lyon. Ce quartier vivant, animé et apprécié des habitants a su préserver les nombreux joyaux de son passé de capitale des Gaules. Avis aux amateurs !

Le quartier et les environs

C’est au coeur du 5e arrondissement, au sommet de la célèbre colline de Fourvière, que les Romains ont déposé la première pierre de l’ancienne Lugdunum. Aujourd’hui, le quartier du Vieux Lyon en a conservé les vestiges… et le dynamisme !

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, il attire de nombreux touristes, mais ses bars, restaurants et autres commerces plaisent tout autant aux habitués lyonnais.

Pour ne rien gâcher, l’arrondissement est l’un des plus arborés de la ville et offre des points de vue imprenables sur la cité des Gones. Sur les hauteurs de la colline, les quartiers de Saint Just et du Point du Jour sont également appréciés des Lyonnais. Idéalement situés à quelques minutes du Vieux Lyon, ils prennent des airs de villages avec leur place entourée de commerces.

Panorama immobilier de Lyon 5

Dans le 5e arrondissement, le quartier le plus recherché est le Vieux Lyon. Le prix du mètre carré y est d’environ 3 500 euros, c’est-à-dire un peu en dessous des prix pratiqués généralement dans la ville.

Plus haut sur la colline de Fourvière, les prix chutent en dessous de 3 000 euros le mètre carré. L’absence de connexion de modes de transports rapides (metro, tram) n’y est certainement pas étranger. Des quartiers à surveiller toutefois, puisqu’ils figurent sur le tracé du projet de métro E, actuellement à l’étude par la mairie de Lyon.

Les projets impactant l’immobilier dans Lyon 5

La rénovation de l’ancien hôpital de la Juchaille est le symbole du renouveau des quartiers de la colline de Fourvière. L’ancien établissement désaffecté a été racheté pour y faire des logements, des bureaux et une résidence universitaire à proximité immédiate du théâtre gallo-romain. Dernier acte de la reconversion du quartier : l’installation d’un hôtel cinq étoiles et d’un restaurant gastronomique sur le site. Au coeur de l’arrondissement, la basilique de Fourvière bénéficiera elle aussi d’un projet d’aménagement de 16 millions d’euros pour faciliter la circulation des quelques 2 millions de visiteurs qui s’y rendent chaque année. Enfin, l’aménagement des berges de Saône et la création de nouveaux espaces verts devraient contribuer à améliorer le cadre de vie des habitants du quartier.

Cet article pourrait vous intéresser : Pourquoi investir dans l’immobilier lyonnais en 2018 ?

Fun fact : Terre de Guignol

C’est dans le 5e arrondissement de Lyon, plus précisément dans le quartier Saint-Georges qu’est née au 19e siècle la désormais célèbre marionnette Guignol. Le décor traditionnel de ses pièces se trouve place de la Trinité. Créé en 1808 par un ouvrier de la soie, Laurent Mourguet, un ouvrier canut employant le parler lyonnais, utilise son personnage haut en couleur à la langue bien pendue pour dénoncer l’injustice sociale en prenant le parti des petites gens. Accompagné de Gnafron et de sa femme, Madelon, Guignol vit des aventures présentées dans un petit théâtre. Ces décors que l’on retrouve dans le quartier Saint Georges sont des lieux typiques de la ville de Lyon.


Vous avez un projet ? N’hésitez pas à nous contacter.

Notre équipe répond à vos questions et vous conseille.

  • À propos de vous

  • Votre projet

  • Pour vous joindre

  • Votre message

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.