Comment rendre son logement éco-responsable ?

Partager l’article

Bien conscients des risques liés à une crise climatique, les Français se tournent de plus en plus volontiers vers l’écologie. Si on assiste déjà aux effets des initiatives individuelles dans des domaines comme l’alimentaire ou le transport, le chemin reste encore long dans l’immobilier. Heureusement, le mauvais bilan environnemental des habitations de l’Hexagone n’est pas une fatalité. Découvrez les solutions pour rendre votre logement éco-responsable.

Choisir le bon abonnement d’énergie

Quand on parle de rendre son logement éco-responsable, on a tendance à se lancer immédiatement dans de grands projets qu’on ne pourra pas forcément tenir sur le long terme. Pourtant, il serait plus efficace de commencer par ce qui est à notre portée comme le choix de la bonne offre d’énergie.

Un comparatif EDF, Energie, Total Direct Energie, Enercoop, etc

En France, on peut changer de fournisseur d’énergie à n’importe quel moment sans payer aucuns frais (ni à la résiliation, ni à la souscription). Cette mise en concurrence des fournisseurs amène une multitude d’offres variées visant à attirer le consommateur. Cela permet de pouvoir trouver facilement une offre verte s’adaptant à la consommation du foyer.

Ceci étant dit rien ne sert de se précipiter de quitter EDF pour Engie ou n’importe quel autre fournisseur sur le marché. En effet, mieux vaut d’abord faire un comparatif EDF, Engie, Enercoop, etc. sur un site indépendant pour trouver l’offre la plus écologique.

Résiliation : numéro vert Eni, Total Direct Energie, EDF…

Comme on l’a déjà évoqué, la résiliation d’un contrat d’énergie est entièrement gratuite. En outre, il se trouve que la procédure est extrêmement simple puisque pour changer d’abonnement il suffit de contacter votre nouveau fournisseur.

Par exemple, chez ENI le service client est un numéro gratuit. Pour appeler le numéro vert d’ENI, il suffit de cliquer ici. Puisque chaque fournisseur fixe ses propres règles, il faudra se renseigner sur comment contacter celui de votre choix.

L’important est de trouver un fournisseur qui vous assure une énergie verte au meilleur prix afin d’être sûr d’avoir un logement éco-responsable. Pour faire le tri entre les fournisseurs les plus écologiques, on peut suivre ce lien.

Lutter contre les déperditions thermiques

Une fois qu’on s’est assuré de ne pas consommer une énergie issue de ressources fossiles, il faut impérativement se pencher sur l’isolation du logement. En effet si vous souhaitez que votre logement soit éco-responsable, il est impératif de veiller à la bonne isolation de ce dernier.

Les solutions pour l’isolation

En isolant correctement votre logement vous empêcherez la chaleur de sortir durant l’hiver (de même pour la fraîcheur en été). Grâce à cela, le foyer n’est plus obligé de sur-utiliser le chauffage ou la climatisation, ce qui engendre une baisse de la consommation énergétique pouvant aller jusqu’à -30 %.

Les solutions pour isoler un logement sont nombreuses, on peut notamment citer :

  • L’installation du double vitrage,
  • La rénovation des combles,
  • L’utilisation d’une peinture isolante,
  • L’étanchéification des cloisons.

Au delà de ces alternatives, on peut limiter sa consommation énergétique en adoptant de bons réflexes comme le fait de chauffer les pièces à vivre à 19° C. Pour les pièces que l’on n’occupe pas constamment (chambres, salle de bain, etc.) on peut chauffer légèrement moins (16/17° C).

Pour rendre votre logement éco-responsable, financer la rénovation thermique

Si on entame des travaux pour rénover un logement, on se rend vite compte que la note est salée. Néanmoins, pour inciter les Français à contribuer à la transition énergétique il existe une multitude d’aides nationales et locales permettant de financer le chantier. Parmi les nombreuses solutions économiques on peut mettre en avant :

  • L’abattement fiscal Denormandie,
  • L’Éco-PTZ (Éco-Prêt à Taux Zéro),
  • Le programme “Habiter Mieux” de l’Anah (Agence nationale pour l’habitat),
  • La Prime Rénov’ (en remplacement du CITE),
  • La TVA à 5,5 % sur ce qui touche à l’amélioration de la qualité énergétique,
  • Le chèque énergie.

Bien sûr, d’autres dispositifs peuvent exister au niveau local comme au niveau national, voilà pourquoi il est important de se renseigner avant de se lancer dans les travaux pour rendre son logement éco-responsable.

New call-to-action