Les questions à se poser lorsque l’on visite un appartement

Partager l’article sur les réseaux sociaux :

Dans tout projet immobilier, la visite du logement est une étape préalable fondamentale qui doit être réalisée avec minutie. On ne doit laisser de côté aucun détail et il est important de prendre en compte tous les aspects du bien, et de poser des questions précises durant la première visite et la contre-visite.

Durant la première visite de l’appartement

La première visite de l’appartement est l’occasion de poser des questions essentielles, qui pourront vous donner des premiers éléments de réponse importants.

Concernant le bien, il est important de se renseigner sur l’état général. L’immeuble est-il sécurisé ? Est-il équipé d’un parking ? Quel est le type de chauffage ? Quel est l’état de l’isolement, des tuyauteries, de l’électricité…?

Il est aussi important de poser des questions concernant la copropriété. Pensez notamment à demander quelles sont les charges de copropriété, et si des travaux sont prévus (sols, murs, plafonds, équipements, ravalement de façade…). Informez-vous également sur la date de construction du bâtiment.

Durant la contre-visite

Au moment de la contre-visite de l’appartement, vous pourrez vous attarder sur la vérification de plusieurs éléments. Prenez note de tout ce qui est endommagé et doit être remplacé, ou réparé. Vérifiez l’état des installations d’électricité et du gaz, du système de chauffage, l’état des fenêtres, la qualité de l’environnement dans lequel se trouve le logement…

Informez-vous également sur la sécurité, pour savoir si des cambriolages ou actes de vandalisme ont eu lieu dans le quartier ou l’immeuble.

Demandez également la date de ravalement (un ravalement doit se faire tous les dix ans). Posez également des questions sur la gestion de l’immeuble, pour savoir qui est en charge et s’il existe un service de gardiennage. Pensez également à vérifier l’état des murs et les éventuelles traces d’humidité.

La contre-visite est aussi l’occasion de demander à voir des diagnostics techniques et autres documents, tels que :

  • Les derniers avis de taxe foncière et de taxe d’habitation,
  • Le diagnostic de performance énergétique.
  • Le titre de propriété
  • L’attestation de surface (loi Carrez) et un plan.
  • Les certificats de présences éventuelles d’amiante et de plomb,
  • Le certificat d’état parasitaire,
  • L’état des installations d’électricité,
  • Celui de l’installation intérieure de gaz,
  • L’état des risques naturels et technologiques,
  • Le dernier avis de taxe foncière,
  • Le règlement de copropriété et l’état descriptif de division,
  • Le relevé des charges individuelles et collectives,
  • Les 3 derniers procès-verbaux de l’assemblée générale, pour connaître les décisions déjà prises, ou envisagées sur les travaux de copropriété,
  • Le carnet d’entretien de l’immeuble,

Tous ces éléments de réponse vous permettront de confirmer ou d’infirmer votre choix de logement immobilier. Par ailleurs, avec une actuelle digitalisation du secteur immobilier, des visites virtuelles sont proposées par de nombreux acteurs du marché. Celles-ci permettent notamment à l’acheteur de prendre le temps de réfléchir à son projet, et d’anticiper en toute tranquillité les questions à poser au vendeur.