Tous les avantages du statut LMNP

Partager l’article sur les réseaux sociaux :

Vous êtes expatrié et vous souhaitez investir dans l’immobilier à Paris ? Vous avez entendu parler du LMNP sans en connaître les détails ? Vous êtes expatrié ou tout simplement non résident, et vous vous demandez si vous pouvez bénéficier des avantages liés au LMNP ? Alors lisez bien : le LMNP est un statut fiscal auquel tous les non-résidents ont droit. Mais alors comment en bénéficier ? Comment devenir LMNP lorsque l’on n’habite pas en France ? Quelques explications adaptées à votre situation d’expatrié.

La location meublée

Que l’on soit résident français ou non, expatrié ou en contrat local, à partir de l’instant où vous achetez un appartement en France pour le louer en meublé, vous devenez ce que le fisc appelle un Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP).

Ce statut est assimilable à une sorte d’auto entreprise qui vous permet un certain nombre d’avantages, en particulier lorsque vous êtes au régime dit « réel » et que vous déclarez vos revenus comme Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC).

Les avantages du statut de LMNP

Vous pouvez alors déduire les frais liés à la location meublée, que ce soit l’entretien et les réparations, ou encore les frais de gestion, intérêts d’emprunt ou impôts. Le statut LMNP vous offre également la possibilité de déduire de vos revenus locatifs l’amortissement de votre bien immobilier sur 30 ans, ainsi que vos meubles sur une période de 15 ans, y compris si vous êtes expatrié.

Mais que représente cet amortissement ? Pendant les durées précisées ci-dessus, vous avez le droit de déduire de vos revenus locatifs un montant destiné à compenser la dégradation naturelle du bien au fil du temps. Ce schéma permet ainsi d’alléger vos revenus locatifs déclarés, et donc de faire diminuer votre impôt sur le revenu.

Autre avantage du LMNP : dès lors que vous n’êtes plus en situation de déficit foncier, l’intérêt du statut demeure entier. Vous pouvez, en effet, appliquer un abattement forfaitaire de 50% sur les recettes perçues, à condition que celles-ci ne dépassent pas 33 100€.

Les honoraires My expat sont également déductibles des impôts si vous louez en LMNP.

Gare à la location meublée via SCI

Vous avez décidé d’investir via une SCI ? L’investissement meublé n’est malheureusement pas à votre avantage. Vous risquez, en effet, de voir vos revenus locatifs considérés comme les fruits d’une activité commerciale. En l’état, vous seriez donc assujetti à l’impôt sur les sociétés, amoindrissant les bénéfices tirés du statut LMNP.

Vous êtes tout de même décidé à investir via SCI ? Nous vous conseillons dans ce cas d’avoir recours à la location nue.

Cet article pourrait vous intéresser : Fiscalité immobilière, quoi déclarer

Comment devenir LMNP lorsque l’on est expatrié ?

Vous avez deux possibilités dans le cas d’une location meublée : opter pour le neuf ou l’ancien.

Vous trouverez beaucoup de programmes de neuf (résidence étudiante, ehpad, résidence de tourisme, etc..), souvent truffés de frais cachés ou d’autres avantages fiscaux auxquels les expatriés n’ont pas droit.

L’autre possibilité est d’investir dans l’ancien, d’acheter un studio ou un appartement à Paris, Lyon ou Bordeaux, par exemple, puis de le meubler et de le mettre en location. Vous devenez alors LMNP et touchez des loyers tout en bénéficiant d’un allégement fiscal. My expat vous aide justement à investir pour profiter de ce statut de LMNP, en organisant l’intégralité de votre projet à votre place.

Vous souhaitez investir dans la location meublée ?