Pourquoi investir dans l’immobilier parisien en 2018 ?

Partager l’article sur les réseaux sociaux :

C’est bien connu, Paris est l’une des villes du monde où l’immobilier coûte le plus cher, aux côtés de Londres, Tokyo, ou encore New York. Mais c’est également l’un des endroits les plus sûrs pour réaliser un investissement immobilier. Cela peut sembler paradoxal, mais finalement fort logique. Explications.

Investir à Paris n’est vraiment pas anodin. La capitale française possède un environnement immobilier très particulier. C’est un marché sous tension, très compétitif, qui demande des sommes d’investissement élevées (il est difficile d’avoir son ticket d’entrée sur ce marché !). Mais où la demande locative est très forte, le rendement locatif est élevé et la plus-value à la revente quasi assurée. Bref, il s’agit d’un marché exigeant, mais profitable et relativement peu risqué.

Des conditions d’emprunt très favorables

Il y a quelques changements législatifs à venir en 2018 : des restrictions à la marge sur le prêt à taux zéro, la transformation de l’ISF en un Impôt sur la Fortune Immobilière, etc. Mais le principal déterminant de l’évolution du marché, ce sont les taux d’intérêt de l’emprunt immobilier. Leur chute spectaculaire depuis le début des années 2010 a considérablement dynamisé le marché. Après être passé sous le seuil des 2% au début de l’année 2016, l’année 2017 a vu une très légère remontée.

Qu’en sera-t-il de cette année 2018 ? Les professionnels de l’immobilier scrutent ces taux avec attention et leur grande crainte est de devoir assister à une remontée brutale. Disons-le d’emblée, si cette hypothèse ne peut pas être exclue, elle est très peu probable. En effet, la grande majorité des analystes privilégie le scénario d’une poursuite de la tendance à la hausse des taux, mais en pente très douce (couplée à une stabilisation ou à une légère baisse des prix de l’immobilier). Ainsi, les conditions d’emprunt devraient rester très favorables, en France et à Paris, dans les mois à venir.

Des propriétaires en position de force

Le rapport de force entre l’offre et la demande penche très en faveur des propriétaires. En effet, la demande locative est extrêmement forte à Paris, qu’il s’agisse de la location traditionnelle ou de courte durée. Il est donc facile pour un propriétaire de louer son bien dans de bonnes conditions. Un coup d’œil aux chiffres de l’INSEE suffit à confirmer que tous les indicateurs démographiques et économiques sont au vert : Paris est toujours aussi attractive (les contingents de touristes et d’étudiants étrangers ne cessent de croître), l’environnement économique est dynamique et les ménages sont solvables (revenus et taux de chômage sont plus favorables à Paris qu’ailleurs en France). Enfin, le prix locatif au m² est très élevé et en constante hausse, tiré par la forte demande locative. Autant de gages de sécurité pour l’investisseur qui souhaite mettre ses biens à la location.

Plus-value quasi assurée à la revente

Nous le disions plus haut, le ticket d’entrée sur le marché immobilier parisien n’est pas donné, au vu du niveau élevé des prix. Mais en retour, l’investisseur est garanti de réussir sa sortie. Car la revente assure à coup sûr une plus-value intéressante (pour les mêmes raisons qui font que l’investissement locatif est si performant). Naturellement, il est impossible de lire dans l’avenir et d’exclure à 100 % un accident du marché, mais les fondamentaux sont solides à long terme, et ce sont une image de marque excellente, un pôle économique de premier ordre et une attractivité qui ne se dément pas. Bref, parce que Paris sera toujours Paris, comme le proclame la chanson.

Voici pour les grandes lignes. Il s’agira ensuite pour le futur investisseur de regarder les choses de plus près : quel type de bien acquérir ? Dans quel quartier ? Avec quel objectif final ? Voici les questionnements auxquels My expat se propose de vous aider à trouver les réponses.