Investir dans l’immobilier à distance : c’est possible

Partager l’article sur les réseaux sociaux :

Le numérique permet de faire tomber de nombreuses frontières. Une petite révolution pour les expatriés qui peuvent désormais devenir propriétaires en France sans difficultés et sans jamais avoir à quitter leur pays de résidence.

Comment obtenir un crédit ?

Pour obtenir un crédit auprès d’une banque française, il y a deux erreurs principales à éviter.

Tout d’abord : le choix de la banque. En tant que non-résident, vous pouvez vivre sous un fuseau horaire qui ne coïncide pas vraiment avec les heures d’ouvertures d’un établissement en France. Quant à certaines banques, elles refusent catégoriquement de traiter avec les expatriés. Mieux vaut donc se tourner vers les banques qui ont résolument choisi de s’ouvrir aux expatriés. Ces établissements ont adapté leurs services pour répondre à votre demande particulière.

Deuxième erreur à éviter : ne pas surestimer sa marge de négociation. Les banques sont en effet plus exigeantes face à un client dont elle peut difficilement évaluer les ressources, et donc la capacité de financement. Conséquence : un apport plus important est demandé (environ 20 % du prix d’achat majoré des frais de notaire). Le taux d’emprunt pratiqué est généralement lui aussi supérieur : entre 0,20% et 0,50% par rapport aux résidents français.

Faire une offre en ligne

Pour les aider dans leurs démarches, My expat a développé une plateforme numérique spécialement conçue pour les non-résidents. Nul besoin de se déplacer, dans cet espace sécurisé la totalité des informations nécessaires à la gestion du projet (état civil, description du bien, diagnostics, éléments de copropriété…) peuvent être collectées et partagées entre les acteurs de la transaction.

Grâce à ce parcours 100 % digital, la procédure devient bien plus aisée. Les documents dématérialisés sont transmis directement quand un bien vous intéresse et surtout ils n’ont pas à être fournis à chaque fois, puisqu’ils sont conservés sur la plateforme. Un gain de temps qui permet de réagir plus rapidement pour faire une offre sur le bien qui vous intéresse.

En passant par une procuration, vous pouvez finaliser votre achat en faisant une offre ou en autorisant la signature du compromis de vente via la plateforme. Et cela, toujours sans faire les frais d’un déplacement.

Les avantages de la procuration

En droit français, une procuration sous seing privé suffit pour vendre ou acheter un bien immobilier. Cela veut dire que les deux parties, le mandant et le mandataire, peuvent rédiger le contrat sans l’intervention extérieure d’une autorité publique. Le mandataire sera alors habilité à représenter le mandant chez le notaire pour signer le compromis de vente.

Pour être effective, la procuration doit être suffisamment précise et complète. En effet, le mandataire ne peut faire que ce qui lui est autorisé par le mandant. La procuration reprend donc exactement les conditions établies dans le compromis de vente qui doit être signé, c’est-à-dire le prix, la nature du bien et toutes les informations le caractérisant (diagnostics, surface…). Les conditions particulières de la vente, comme une exonération des vices cachés ou les conditions suspensives de prêt doivent également être notifiées.

Ce service de procuration est proposé par My expat. Il permet à nos experts de signer l’acte final de votre investissement immobilier locatif. Du début de vos recherches à leur conclusion, vous avez donc accès à une procédure simplifiée et complètement sécurisée. Vous pouvez ainsi vous concentrer sur le choix du bien qui vous apportera le meilleur rendement.

 

Vous avez une question ou un projet en devenir ? N’hésitez pas nous contacter, nous organiserons un entretien téléphonique personnalisé pour répondre à toutes vos questions.