Infographie : 7 étapes à suivre pour réussir son projet immobilier

Partager l’article

Réaliser un investissement immobilier n’est pas une décision à prendre à la légère. C’est un projet qui demande du temps et de la réflexion. Bien réalisé, c’est aussi la garantie d’un retour gagnant sur investissement. Voici 7 règles à suivre pour réussir votre projet. 

 

1. Définissez votre projet

C’est le critère indispensable à la réussite de votre investissement locatif. Souhaitez-vous acquérir un bien pour qu’il devienne un jour votre résidence principale ? Souhaitez-vous que vos enfants puissent l’occuper quand ils vivront en France pour leurs études ? Voulez-vous investir pour profiter d’avantages fiscaux ou pour bénéficier d’un revenu complémentaire lorsque vous serez à la retraite ? De votre objectif à long terme découlera l’ensemble de la stratégie à adopter pour trouver l’appartement à acheter qui convient à votre situation.

2. Déterminer dans quel type de bien investir

Il vous faut maintenant définir les bases de votre projet immobilier. Quel type de surface souhaitez-vous acquérir ? Dans l’ancien ou le neuf ? Une petite surface type studio ou 2 pièces dans l’ancien est à privilégier pour une meilleure rentabilité.

My expat vous aide à définir le projet le mieux adapté pour vous en fonction de votre situation personnelle, fiscale et patrimoniale.

3. Définissez votre ville d’investissement

Voici une étape qui demande une grande réflexion. Dans quelles ville investir ? Dans une ville que l’on connait ? Proche de chez soi ? Dans une grande ou petite commune ? En matière d’investissement ce sont les grandes villes dynamiques qu’il faut viser. En France, Paris est une valeur sûre. Mais pour être efficace il vous faudra réduire les recherches en sélectionnant des arrondissements souhaités et en vous imposant des critères d’ordre pratique : proximité avec les transports en commun, avec les universités ou avec les centres d’affaires par exemple. Investir à Lyon peut aussi présenter de nombreux avantages grâce à un marché  de l’immobilier solide et un fort développement. Enfin à Bordeaux, vous bénéficierez d’une ville en plein essor. Avant d’acheter, sur place ou sur Internet, prenez le temps de bien vous renseigner sur le quartier, les aménagements prévus, les prix du marché immobilier, etc.

4. Déterminer son budget

Calculez le montant de votre épargne disponible. Dans le même temps, il est important que vous fassiez un point sur votre capacité d’emprunt immobilier. En tant qu’expatrié, votre contrat de travail est un critère important pour convaincre ou non une banque de vous prêter de l’argent. Gardez en tête que si vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant à l’étranger, il vous sera très difficile d’emprunter. Calculez ensuite rapidement votre ratio charges / rémunération nette. Si celui-ci ne dépasse pas 30 à 35%, vous pouvez être confiant. Réfléchissez également au montant de l’apport que vous êtes en mesure de constituer et à la durée sur laquelle vous souhaitez emprunter. Enfin, n’hésitez pas à faire le tour des banques et à faire jouer la concurrence !

5. Se renseigner sur sa situation matrimoniale

Que vous soyez marié(e), pacsé(e) ou en concubinage, réaliser un investissement locatif à deux est un bon moyen de partager un projet commun et d’en répartir les frais. Avant de vous engager dans un investissement locatif à deux, il est important de vous demander à quel nom vous allez acheter et qui va signer le contrat. En effet, c’est à partir des mentions figurant dans le compromis que le notaire établit l’acte définitif de propriété. La question peut paraître anodine aujourd’hui, mais elle prend toute sa valeur en cas de séparation, de décès ou de transmission aux enfants. Il est donc important de vous renseigner sur votre régime matrimonial.

6. Préparer son financement

Le non-résident est un client potentiellement plus risqué, et c’est ce qui explique – en partie – que l’emprunt coûte un peu plus cher en expatriation et que la banque se montre plu minutieuse. Ainsi, il vous faut faut être en mesure de prouver aussi solidement que possible : votre identité, votre domicile, votre situation matrimoniale, vos revenus et votre contrat de travail, votre situation bancaire et l’état de votre patrimoine.

N’oubliez pas de négocier votre taux dans le but de souscrire le prêt le plus intéressant pour vous. Cela ne consiste pas seulement à faire baisser les taux d’intérêt, mais également d’obtenir des avantages sur les frais collatéraux : assurances, frais de dossier, pénalités de remboursement anticipé…

7. Se faire accompagner

La première démarche à effectuer pour être certain de réussir votre investissement locatif en France est de vous entourer des meilleurs spécialistes. L’achat d’un appartement n’est pas une mince affaire. C’est pourquoi, après vous avoir conseillé sur votre projet et mis en place la stratégie adéquate, vous pouvez suivre et gérer l’intégralité de votre projet d’investissement en ligne avec la plateforme My expat. Tout cela sans jamais avoir besoin de vous déplacer.

Vous avez respecté ces 7 étapes ? Félicitations, vous êtes prêt à investir !