5 idées reçues sur l’investissement immobilier depuis l’étranger

Partager l’article

Vous rêvez d’investir dans l’immobilier en France mais la distance vous fait peur et vous n’êtes pas certain de pouvoir réaliser ce projet pendant votre expatriation ? Pourtant, rien ne vous en empêche. My expat fait le point sur 5 idées reçues dont il convient de se débarrasser.

Idée reçue n°1 : Il est difficile ou impossible d’emprunter depuis l’étranger

Qui a dit qu’il n’était pas possible d’emprunter en France tout en travaillant à l’étranger ? Si les conditions à réunir pour un expatrié présentent quelques particularités, il est pour autant tout à fait possible d’emprunter dans une banque Française pour financer l’achat d’un appartement. Les taux proposés aux non-résidents sont, certes, légèrement moins avantageux que pour un résident français (entre 0,20 % et 0,50 % de différence), mais la situation actuelle reste tout à fait favorable, avec des taux bas qui profitent à tous les particuliers.

Grâce à sa connaissance du marché, des pratiques bancaires et avec l’aide de son réseau de courtiers, My expat, spécialiste de l’investissement locatif en France pour les expatriés, vous aide à anticiper le financement de votre projet. Nous analysons votre situation d’expatrié, nous évaluons votre capacité d’emprunt et vous conseillons les meilleurs prestataires pour organiser votre financement.

Vous êtes expatrié et vous souhaitez investir dans l’immobilier ? Rejoignez le groupe des investisseurs expatriés (LGDIE) sur Facebook et recueillez des informations, conseils et bonnes pratiques pour réaliser votre projet depuis l’étranger.

Idée reçue n°2 : Il est nécessaire de rentrer en France pour conclure l’achat

Investir dans l’immobilier en France depuis l’étranger n’a jamais été aussi facile. Grâce aux nouvelles technologies (web, cloud, signature électronique…), vous n’avez plus besoin d’être physiquement présent pour signer les documents. Il vous suffit par ailleurs de faire une procuration pour qu’une personne de confiance signe à votre place l’acte authentique.

My expat propose un service adapté aux spécificités de la situation des expatriés. C’est pour cela que nous avons développé une offre 100% dématérialisée. Tout se fait à distance sans que vous n’ayez jamais à vous déplacer. Grâce au mandat que vous nous accordez, nous sommes en mesure de vous représenter sur place dans toutes les étapes de votre projet, et notamment lors de la signature de la promesse de vente et de l’acte authentique.

Idée reçue n°3 : Acheter sans visiter, c’est trop risqué

Aujourd’hui, plus besoin d’être sur place pour visiter un appartement. Plan détaillé, compte rendu photos… grâce à la technologie, c’est comme si vous y étiez. Pour être certain de ne pas vous tromper, le plus important est d’établir des critères de sélection précis, de vous renseigner sur le quartier, les évolutions en cours et à venir et de bien étudier les PV d’assemblée générale des copropriétaires.

Avec My expat, la devise est simple : vous décidez, nous faisons le reste à votre place. Ainsi, nous organisons les recherches et visites d’appartements exactement comme si vous étiez sur place. A partir de vos critères de recherche (surface, état, situation géographique…), nous sélectionnons des biens susceptibles de vous intéresser et les visitons à votre place. Pour vérifier qu’un bien vous convient, nous vous proposons alors un rapport détaillé sur l’appartement, le quartier et la copropriété. Vous disposez ainsi de tous les éléments nécessaires pour prendre votre décision, ainsi que de nos conseils en tant qu’expert du marché immobilier français.  

Idée reçue n°4 : Les expatriés ne peuvent pas bénéficier des dispositifs de défiscalisation

Investir dans l’immobilier locatif en France est un excellent moyen de se constituer un patrimoine et d’obtenir des réductions d’impôt. Et c’est tout aussi vrai pour les non-résidents. Le régime LMNP (loueur en meublé non professionnel) auquel vous serez soumis en cas de location meublée vous permettra par exemple d’obtenir 50% d’abattement sur vos recettes au régime forfaitaire, ou de déduire de vos recettes l’ensemble de vos charges et de vos amortissements si vous optez pour le régime réel. Autre outil de défiscalisation auquel vous pouvez prétendre si vous investissez dans un appartement ancien à rénover : le déficit foncier.

Expert en investissement locatif pour les expatriés, My expat prend en compte votre situation personnelle et fiscale et vous conseille sur le type de bien à acheter et le type de location à mettre en place. Vous payez ainsi moins d’impôts et remboursez votre emprunt sans effort grâce aux loyers perçus.

Idée reçue n°5 : Avec la distance, il n’est pas possible de trouver et gérer des locataires

Pour réussir son investissement locatif en France, il ne suffit pas d’acheter un appartement. Il faut ensuite réussir à louer ce dernier et à optimiser son taux d’occupation pour en tirer un maximum de revenus. Là encore, pas besoin de tout faire vous-même. Vous pouvez confier votre appartement à un gestionnaire de biens qui s’occupera pour vous d’organiser les visites, d’étudier les dossiers des candidats à la location, de rédiger les baux, d’effectuer les réparations nécessaires et de limiter au maximum les périodes de vacance. La gestion locative est un véritable métier et confier celle-ci à un professionnel de qualité vous rapportera plus qu’elle ne vous coûte.  

My expat vous accompagne tout au long de votre projet d’investissement jusqu’à la mise en location de votre bien. Nous nous appuyons sur des partenaires de confiance pour l’organisation de la gestion locative de votre appartement. Vous pouvez ainsi vivre votre expatriation en toute sérénité tout en percevant chaque mois un revenu régulier supplémentaire.